Confinement : deux initiatives pour permettre aux seniors de faire du sport

  • A
  • A
yoga, sport, retraité, senior 1:37
Deux initiatives proposent des exercices physiques à destination des seniors (photo d'illustration) © Cnort /Pixabay
Partagez sur :
Proposer aux seniors une activité physique compatible avec leur état de santé est une nécessité durant la période de confinement. Gérard Deshayes, président de la Fédération française de la retraite sportive, et Jean-Paul Sousa, président de la start-up Goove, expliquent leurs initiatives dans la France bouge.

Particulièrement exposés aux coronavirus, les seniors doivent respecter des mesures de confinement strictes. Cela ne doit néanmoins pas signifier un arrêt complet des pratiques sportives, essentielles pour le maintien en forme des personnes les plus sensibles. L'objectif de la Fédération française de la retraite sportive (FFRS) et de la startup Goove est de proposer une activité adaptée, afin de continuer à faire du sport.

Des vidéos ludiques mais sérieuses à la FFRS

La Fédération française de la retraite sportive propose une quarantaine de vidéos sur sa chaîne YouTube dédiée aux activités physiques adaptées aux seniors. "On a sollicité nos cadres techniques, pour qu'ils proposent un ensemble de petites vidéos, plutôt ludiques mais quand même sérieuses", explique Gérard Deshayes, le président de la FFRS, dans La France Bouge sur Europe 1 vendredi. 

Les vidéos, faites par des spécialistes, ont étés vues plus de 85.000 fois. Mais au-delà de ces dernières, "il y a eu un immense mouvement de mobilisation, un peu partout sur le territoire. Notre fédération est animée par 6.000 animateurs bénévoles. Eux aussi se sont mobilisés pour fabriquer des animations pour territorialement se rapprocher des seniors", précise Gérard Deshayes.

L'important dans la pratique proposée est qu'elle soit "toujours modérée, parce qu'on a une population à laquelle on est censé faire très attention, sur le plan physique". Ce qui n'empêche pas de travailler "l'ensemble des facultés physiques" avec les différentes vidéos, affirme le président de la FFRS. Les activités proposées sont notamment du cardio, du renforcement musculaire, de la souplesse, et de l'équilibre. Ce dernier point "est très important, car on sait combien la chute est invalidante", rappelle Gérard Deshayes. 

Un "espace spécial confinement" chez Goove

De son côté, Goove est à l'origine une application "à destination des professionnels de la santé", comme l'explique son fondateur et président, Jean-Paul Sousa. Mais dans le cadre du confinement, la startup a arrêté cette activité pour proposer, sous le patronage du ministère des Sports, "un espace spécial confinement" accessible sans téléchargement. Selon Jean-Paul Sousa, rien de plus simple, "il suffit de se connecter pour accéder à nos séances", notamment celles à destination des seniors.

En effet, si Goove est accessible à tous, l'application "s'adresse aux sédentaires, aux débutants, aux seniors et aux malades chroniques" en priorité, précise son président. L'objectif est de proposer une activité physique adaptée. "On est sur une philosophie du corps en mouvement, on cherche à retrouver des mouvements simples" et non de la performance, précise Jean-Paul Sousa. Goove doit ainsi permettre de "s'imposer une petite routine, et quand on se l'impose le réflexe devient quotidien".

Europe 1
Par Guilhem Dedoyard