Arrêt de la Ligue 1 : Bernard Caïazzo appelle les clubs à rester "tous ensemble, unis"

  • A
  • A
Bernard Caïazzo 1:57
Bernard Caïazzo lance un appel aux dirigeants du football français : "Soyons tous ensemble, unis" © AFP
Partagez sur :
Bernard Caïazzo co-président de l'AS Saint-Etienne, réagit sur Europe 1 à l'arrêt de la saison professionnelle de football 2019-2020. Il demande de la bienveillance, de la tolérance aux présidents de club et appelle à l'union pour "sauver le football français". Une mission plus importante que les classements et recours, selon lui. 
INTERVIEW

La saison de football 2019-2020 ne reprendra pas, en raison de la crise sanitaire du coronavirus. La Ligue de football professionnel a entériné les modalités de fin de saison : elle sera arrêtée à la 28ème journée, avec un classement au quotient selon le rapport entre nombre de points pris et nombre de matches disputés. Le PSG est ainsi classé champion, suivi de Marseille et Rennes. Toulouse et Amiens sont en revanche relégués en Ligue 2. Bernard Caïazzo, co-président de l'AS Saint-Etienne et président du syndicat Première Ligue qui regroupe les dirigeants de clubs de Ligue 1, appelle à l'unité et au calme face à cette situation inédite, sur Europe 1 : "Soyons tous ensemble, unis". 

"Ne demandez pas à un Stéphanois ce qu'il dit de Jean-Michel Aulas"

"Les pouvoirs publics ont pris des décisions courageuses, il faut les respecter. Il fallait décider vite pour mettre fin à tout ce concours Lépine des différents projets des uns et des autres. Chacun regarde son intérêt sans voir peut-être qu’autour de lui il y a une situation difficile", affirme le président de Première Ligue. "Cette décision n’a pas beaucoup d’importance, on est dans une situation sanitaire extrêmement tragique"

Sur Europe 1, Nathalie Boy de la Tour, présidente de la LFP justifiait ces décisions difficiles à prendre, qui semblaient "les moins mauvaises". Certains présidents de club, comme Jean-Michel Aulas, ont déjà exprimé leur mécontentement. Le président de l’Olympique Lyonnais a annoncé le dépôt d’un recours. "Ne demandez pas à un Stéphanois ce qu'il dit de Jean-Michel Aulas", plaisante Bernard Caïazzo. "Chacun est libre, responsable et règle ces sujets comme il veut. Maintenant une chose est certaine : la saison est terminée et nous devons aller vers une nouvelle saison. 

Tous mobilisés pour la survie du football français

Le président du conseil de surveillance de l'ASSE espère une reprise de la saison le plus rapidement possible avec la possibilité de recevoir du public. "Les plus pessimistes pensent qu'en 2020 on ne jouera plus au football, j'espère que cela ne sera pas le cas. Notre mission à nous est plus importante que les classements, les recours, c'est la survie du football français", affirme Bernard Caïazzo, qui rappelle l'enjeu économique et les emplois autour des clubs sportifs professionnels. 

Il admet que pour le football français, la situation est difficile. Les clubs n'ont aucune recette mais des lourdes charges à payer. "Le gouvernement a promis de nous aider à trouver des solutions. Il va falloir se battre, comme tous les dirigeants du football français. Cela peut créer quelques énervements chez les uns et chez les autres. Il faut de la bienveillance et de la tolérance."

Europe 1
Par Mathilde Durand