Z Event 2020 : les gamers se mobilisent pour Amnesty International

, modifié à
  • A
  • A
ZEvent 2000 1:31
Le ZEvent 2020 se tiendra dans une "bulle", un hôtel de Montpellier dans lequel les streamers seront confinés du vendredi au dimanche. © SYLVAIN THOMAS / AFP
Partagez sur :
La cinquième édition du Z Event, un marathon de jeux vidéo caritatif, démarre vendredi à Montpellier. Dans des conditions sanitaires drastiques, une quarantaine de stars du streaming français se retrouvent le temps d'un week-end pour lever des fonds pour Amnesty International. L'an dernier, ils avaient récolté 3,5 millions d'euros.

Lever des fonds en jouant aux jeux vidéo : c’est le principe du Z Event, un événement caritatif organisé par des gamers, des joueurs qui se filment en train de jouer sur leur ordinateur. Depuis 2016, la crème du streaming français se rassemble sur un week-end, sous la houlette des créateurs Adrien "ZeratoR" Nougaret et Alexandre "Dach" Dachary, pour une bonne cause. L’an dernier, ils avaient ainsi collecté 3,5 millions d’euros pour l’Institut Pasteur, un record pour un événement caritatif en ligne. Malgré le Covid, la cinquième édition, au profit d'Amnesty International, démarre vendredi à 18 heures. 

Des gamers dans une bulle

Le Z Event 2019 s'était achevé avec des participants se jetant les uns sur les autres, heureux d'avoir récolté plus de trois millions d'euros en un week-end. Une scène de liesse qu'on ne reverra pas cette année. L'événement a bien lieu mais, crise sanitaire oblige, les gamers vont devoir faire attention. "On a tout préparé pour que les gens voient qu'on ne fait pas n'importe quoi. On a pris toutes les précautions nécessaires pour éviter la propagation du virus, on a créé une sorte de bulle, un peu comme ce qu'a fait la NBA. On a réservé un hôtel dans lequel se tiendra l'événement et dans lequel on sera tous confinés", explique à Europe 1 Adrien Nougaret, alias ZeratoR.

Tous les streamers invités ont accepté de passer un test PCR. Plusieurs d'entre eux, positifs ou simples cas contacts, ont été contraints d'annuler leur venue à la dernière minute, notamment le poids lourd de Youtube Squeezie, mais aussi Jiraya, Mister MV, Mickalow et quelques autres. Malgré tout, une quarantaine de vidéastes seront bien présents à Montpellier pour le week-end, parmi lesquels Antoine Daniel, Gotaga et le Joueur du Grenier. Les absents pourront tout de même se joindre à la fête depuis chez eux, avec leur propre cagnotte, comme l'a annoncé ZeratoR jeudi.

Jeux vidéo, défis et "Questions pour un champion"

En cinq ans, le Z Event a pris de l'ampleur : 170.000 euros récoltés en 2016 pour Save the Children, 500.000 en 2017 pour la Croix-Rouge, 1,1 million en 2018 pour Médecins sans frontières et donc, le record l'an dernier : 3,5 millions pour l'Institut Pasteur. "Certains spectateurs disent que si on ne fait pas mieux, ce sera raté. Je vais dire un truc un peu niais mais, en vérité, dès le premier euro c'est gagné. Le Z Event n'a jamais eu pour but d'être une machine à lever des fonds", assure Adrien Nougaret. "L'important, c'est qu'on arrive à se rassembler pour une bonne cause et qu'on collecte de l'argent. Le reste, c'est du bonus."

Pour parvenir à collecter l'argent, la formule du Z Event ne change pas : du fun, du fun et encore du fun. Dans une bonne ambiance bon enfant, chaque streamer propose du contenu sur sa propre chaîne, avec possibilité de s'incruster chez le voisin. Certains jouent aux jeux vidéo, d'autres relèvent des défis pour inciter les spectateurs devant leur écran à faire un don. "L'événement phare, cette année, c'est un Questions pour un champion spécial, samedi à 20h. Il y aura plusieurs équipes et ce sera animé par Samuel Étienne lui-même !", se réjouit Adrien Nougaret.

Un événement caritatif majeur

Malgré le succès de son événement, ZeratoR, qui a fêté ses 30 ans cette année, reste humble : "On essaye d'avancer sans se brûler les ailes, en gardant le côté familial qu'on aime bien". Son meilleur souvenir ? L'édition 2017, au profit de Médecins sans frontières. "C'était la première fois qu'on dépassait le million d'euros. Il y a eu une sorte de bascule. On s'est rendu compte qu'on avait réussi à créer un événement majeur et fédérateur tout en faisant ce qu'on aime", raconte-t-il. Aujourd'hui, l'événement est guetté par des dizaines de milliers de spectateurs. "J'en ai qui me disent qu'ils mettent un euro de côté chaque jour depuis un an pour pouvoir donner 300 euros au Z Event, c'est génial !"

Une quarantaine de streamers seront présentés au Z Event 2020 / SYLVAIN THOMAS / AFP

L'intégralité de la somme récoltée ira à Amnesty International, ONG choisie par les organisateurs. "Depuis l'an dernier, environ 400 associations nous ont envoyé un dossier de candidature !", s'étonne Adrien Nougaret. "En réalité, c'est nous qui allons chercher les associations. Il y a plusieurs critères : il faut un reçu fiscal pour les donateurs, que l'association soit assez connue et qu'elle n'ait pas de casserole qui traîne." La présidente d'Amnesty International, Cécile Coudriou, sera donc en direct samedi sur le live de ZeratoR. "C'est super intéressant de voir que ce qu'on fait est concret, que l'argent sert à faire des choses incroyables", sourit le streamer, qui lâche quand même : "si le record de dons est battu, je serai ravi".

Le Z-Event se terminera dimanche soir, après plus de 50 heures de direct sur Twitch. Le site officiel de l'événement recense les live en cours suivre l’événement et permet de faire un don facilement.