Vaccination, fermetures, couvre-feu… Ce qu'il faut retenir des annonces de Jean Castex

, modifié à
  • A
  • A
Jean Castex a tenu une conférence de presse jeudi pour préciser les dernières mesures sanitaires du gouvernement.
Jean Castex a tenu une conférence de presse jeudi pour préciser les dernières mesures sanitaires du gouvernement. © AFP
Partagez sur :
Au lendemain d'un nouveau conseil de défense, Jean Castex a tenu jeudi en fin de journée une conférence de presse pour préciser les dernières mesures sanitaires. Niveau de contamination "élevé", cinémas et restaurants fermés jusqu'à nouvel ordre, frontière fermée avec le Royaume-Uni… Europe 1 fait le point.
L'ESSENTIEL

La menace d'un rebond de l'épidémie de coronavirus plane toujours en France. Sous le feu des critiques de l'opposition sur la lenteur de la campagne de vaccination, et face à l'inquiétude des restaurateurs et des professionnels de la culture, le Premier ministre Jean Castex s'est exprimé jeudi, au lendemain d'un nouveau Conseil de défense, pour présenter de nouvelles mesures sanitaires. Niveau de contamination toujours "élevé", cinémas et restaurants fermés jusqu'à nouvel ordre, frontière fermée avec le Royaume-Uni… Europe 1 fait le point.

Cinémas, théâtres et centres de loisirs restent fermés…

Les musées, les cinémas, les théâtres, les salles de spectacle, les équipements sportifs ou de loisirs resteront fermés au moins jusqu'à la fin du mois, a annoncé Jean Castex. "La situation ne permet pas d'évolution aujourd'hui. Aucun assouplissement ne sera prononcé dans les semaines à venir." Le Premier ministre a promis un point le 20 janvier avec les acteurs des différents secteurs afin d'étudier la possibilité d'une réouverture début février. 

… les restaurants et bars aussi

La perspective d'une réouverture des bars et restaurants en janvier, évoquée il y a plusieurs semaines par l'exécutif, n'est "pas réaliste", a reconnu Jean Castex. Celle-ci n'aura pas lieu avant "a minima mi-février", a-t-il ajouté. Le gouvernement continuera d'apporter son soutien à ce secteur à travers l'activité partielle, le fonds de solidarité rénové ainsi que les prêts garantis, a assuré le Premier ministre. 

Les remontées mécaniques au sein des stations de ski ne pourront pas non plus "rouvrir tout de suite", a-t-il annoncé, ajoutant que le gouvernement "comprend l'inquiétude des professionnels" et qu'il les accompagnera au mieux tout au long de la crise. 

Un couvre-feu à 18h envisagé dans 10 nouveaux départements

Jean Castex a indiqué qu'une décision serait prise vendredi quant à une extension à 10 nouveaux départements du couvre-feu dès 18h, déjà en vigueur dans 15 départements depuis une semaine. "Les derniers chiffres nous amènent à identifier dix départements supplémentaires", a dit le chef du gouvernement, en expliquant que "les décisions (seront) prises vendredi soir pour rentrer en vigueur dimanche", après des concertations menées par les préfets des territoires concernés.

45.000 vaccinations au cours des cinq derniers jours 

Les personnes âgées de plus de 75 ans pourront se faire vacciner "à partir de lundi 18 janvier" contre le Covid-19, a affirmé jeudi Jean Castex, en précisant que "45.000 personnes" avaient été vaccinées "au cours des cinq derniers jours".

Ces vaccinations "se dérouleront dans des centres de vaccination" puisque "un centre par département a déjà été ouvert", soit "100 sur le territoire", a ajouté le Premier ministre. "A partir de lundi il y en aura 300, puis 600 progressivement jusqu'à la fin du mois de janvier", a-t-il ajouté. 

Le niveau des contaminations toujours "élevé" en France

"La situation sanitaire est devenue plus fragile au cours des dernières semaines", a affirmé Jean Castex jeudi. D'après le Premier ministre, le niveau de contaminations reste "élevé" en France et a tendance à progresser depuis le mois de décembre. Actuellement, les autorités sanitaires recensent en moyenne 15.000 nouveaux cas par jour, a souligné Jean Castex, soit bien davantage que le seuil de contrôle de l'épidémie, fixé à 5.000 nouveaux cas quotidiens. La circulation du virus est toutefois "moins active que dans la plupart des pays voisins", s'est réjoui le Premier ministre. 

Le chef du gouvernement a rappelé que "chaque jour, 2.500 nouvelles hospitalisations et plus de 200 admissions en réanimation" sont comptées en France, en faisant observer que "cette pression ne s'est pas réduite au cours du dernier mois". "Il est hors de question de désarmer notre système hospitalier", "il n'est pas question que nous baissions la garde dans les semaines à venir", a ajouté Jean Castex. "La deuxième vague n'est pas dernière nous."

La frontière avec le Royaume-Uni restera fermée "jusqu'à nouvel ordre" 

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé jeudi que les frontières françaises avec le Royaume-Uni resteront fermées "jusqu'à nouvel ordre" pour empêcher la propagation d'une variante du Covid-19, après que "deux clusters à risque" ont été détectés en France.

"Nous avons décidé le 20 décembre dernier de fermer les frontières avec le Royaume-Uni et cette mesure sera prolongée jusqu'à nouvel ordre", a affirmé Jean Castex, précisant que "seules certaines catégories de personnes" pourront la franchir, à condition d'être testées avant d'entrer en France.

Europe 1
Par Europe 1 avec AFP