Ils font un tour de France à vélo pour ramasser les masques qui polluent campagnes et cours d'eau

  • A
  • A
En un mois et une semaine, le couple a ramassé plusieurs centaines de masques. 1:43
En un mois et une semaine, le couple a ramassé plusieurs centaines de masques. © AFP
Partagez sur :
Sabrina Josselin et Florian Danielo, deux trentenaires bretons, ont entamé en septembre un tour de France d'un genre un peu particulier. Parcourant le pays à vélo, ils ramassent sur leur passage les masques usagés qui jonchent désormais trottoirs, campagnes et cours d'eau. 

Un matin de septembre, Sabrina Josselin et Florian Danielo, 30 et 28 ans, ont enfourché leur vélo pour se lancer dans un vaste tour de la France. Les deux Bretons sont partis à la découverte des plus beaux villages du pays, engageant du même coup une "chasse" un peu spéciale. Sur leur passage, les deux trentenaires traquent... les masques. Ulcérés par ce fléau qui jonche trottoirs, campagnes et cours d'eau, ils ont décidé de ramasser tous ceux qu'ils croiseront sur leur chemin.

Plusieurs centaines de masques déjà ramassés

En quittant leur Morbihan d'origine, Sabrina et Florian n’ont emporté qu’une tente, de quoi se faire à manger, des sacs pour stocker les masques et une pince pour les ramasser. En un mois et une semaine, ils ont déjà récolté plusieurs centaines masques.

"Au début, on voulait vraiment tous les ramasser, mais on a arrêté tellement il y en avait", a raconté le jeune homme dans les colonnes de Ouest France. Le couple en récolte des dizaines par jour et effectue un geste simple mais apparemment loin d’être évident pour tout le monde : les mettre à la poubelle.

Ce n'est pas la première fois que le couple se lance ainsi dans une initiative écologique et solidaire. Sabrina et Florian rentrent tout juste d'un tour du monde à travers l'Afrique, l'Amérique du Sud et les Etats-Unis au cours duquel ils ont ramassé les kilos de déchets trouvés sur leur passage. Un voyage écourté en mars pour cause de confinement. Leur périple actuel est à suivre sur le compte Instagram Cycleantrip.

Europe 1
Par Jérôme Lacroix, édité par Laetitia Drevet