SONDAGE EXCLUSIF - Coronavirus : selon quatre Français sur dix, "le pire est devant nous"

, modifié à
  • A
  • A
Coronavirus Sondage
Les transports doivent se bouleverser pour de nouveau accueillir des clients pendant la crise du coronavirus. © Ian LANGSDON / EPA POOL / AFP
Partagez sur :
Même s'ils affichent un bon moral après cinq jours de déconfinement, les Français redoutent toujours les conséquences de la crise du coronavirus, selon un sondage BVA pour Europe 1 et Orange.
EXCLUSIF

Un pays déconfiné, mais pas rassuré : c'est ce que laisse penser la dernière vague du sondage BVA* pour Europe 1 et Orange sur le moral des Français pendant la crise du coronavirus. D'après cette enquête, publiée vendredi soir, plus de quatre Français sur dix estiment toujours que "le pire est devant nous" (41%), alors qu'ils n'étaient "que" 38% au début du déconfinement, lundi. Seulement 15% des Français pensent ainsi que "le pire est derrière nous", trois mois après le premier mort en France.

Ce pessimisme se traduit également par l'anticipation largement partagée d'un reconfinement prochain : 75% des sondés craignent certainement (22%) ou probablement (53%) un nouveau confinement pour limiter la propagation de l'épidémie au sein de la société française. Ils ne sont que 2% à être certains qu'il n'y aura pas de reconfinement face à une possible deuxième vague.

Méfiance vis-à-vis des médias et des pouvoirs publics

Pessimistes, et même inquiets ? Plus des trois quarts des Français (77%) ont toujours peur qu'eux ou un membre de leur famille n'attrape le coronavirus, une proportion qui ne faiblit pas au fil des jours et des nouvelles enquêtes.

Cette inquiétude se reflète peut-être dans la proportion de personnes interrogées qui ont confiance dans les informations des médias (34%, -1 point par rapport à jeudi) et des pouvoirs publics (36%). Autrement dit, environ deux tiers des Français se montrent méfiants à l'égard des informations qu'ils trouvent en ligne, à la radio ou la télévision.

Mais ce sondage montre également un moral plutôt bon au sein de la population : il reste en tout cas meilleur que pendant toute la période du confinement, avec une note moyenne de 6,5/10 pour refléter leur état d’esprit, 0 étant synonyme de déprime complète, 10 de bonheur total. Ce qui s'explique notamment par le fait que 80% des sondés ont bien vécu cette première semaine de déconfinement (+1 point par rapport à jeudi).

*Enquête barométrique en continu réalisée par Internet, entre le 13 et le 15 mai, auprès d'un échantillon représentatif de 1.000 Français âgés de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas et le principe du roll-up.