Notre-Dame de Paris : une enquête ouverte pour "destruction involontaire par incendie"

  • A
  • A
Notre-Dame, échafaudages crédit : ZAKARIA ABDELKAFI / AFP - 1280
Le feu, apparemment d'origine accidentelle, a pris dans les combles de l'édifice peu avant 19 heures, selon les premiers éléments de l'enquête. © ZAKARIA ABDELKAFI / AFP
Partagez sur :
Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris pour "destruction involontaire par incendie" dès lundi soir après le feu qui a ravagé une partie de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

L'enquête sur le feu qui a partiellement ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris lundi a été ouverte du chef de "destruction involontaire par incendie", a précisé dans la soirée le parquet de Paris. La piste d'un départ de feu accidentel depuis le chantier en cours sur le toit de la cathédrale "retient l'attention des enquêteurs en l'état des investigations", a précisé une source proche du dossier. L'enquête a été confiée à la Direction régionale de la police judiciaire (DPRJ).

 

Dès la nuit de lundi à mardi, les enquêteurs ont commencé à recueillir les témoignages des personnes qui travaillaient sur le chantier, a indiqué plus tard le parquet de Paris. Le feu, apparemment d'origine accidentelle, a pris dans les combles de l'édifice peu avant 19 heures. Il semble être parti au niveau d'échafaudages installés sur le toit de l'édifice, en travaux depuis plusieurs mois.