Les Ehpad anticipent la canicule : "On ferme les volets et on éteint les lumières"

  • A
  • A
© Thierry Zoccolan / AFP
Partagez sur :
REPORTAGE - Alors que 21 départements sont déjà placés en vigilance orange canicule, c'est toute la France qui se prépare, et notamment les établissements pour personnes âgées, comme à La Roche-sur-Yon, où s'est rendue Europe 1.
REPORTAGE

Vingt-et-un départements ont déjà été placés en vigilance orange : dès ce lundi, la canicule va toucher le sud-ouest et le centre-est du pays, avant de s'étendre ensuite à toute la France. Seule la pointe et la côte nord de la Bretagne devraient être épargnées. Les établissements pour personnes âgées se préparent ainsi à affronter la chaleur, notamment à La-Roche-sur-Yon, en Vendée, où s'est rendue Europe 1.

"Il a fallu faire des travaux coûteux"

Ici, les précédentes canicules ont servi de leçon. "L'an passé, nous avons vécu une canicule importante, sans équipements. Nous avons beaucoup souffert", expliquent notamment Suzanne et Roger, 87 et 89 ans, au micro d'Europe 1. Alors, ces deux habitants de la résidence pour seniors l'Yon d'Or ont pris leurs dispositions. "On s'est passé d'autres choses qui nous semblaient moins indispensables, et on s'est équipé. Il a donc fallu faire des travaux coûteux pour faire installer le climatiseur qui coûte 1.000 euros", souligne Suzanne.

"On éteint toutes les sources de chaleur"

Dans un Ehpad voisin qui accueille une trentaine de patients dépendants, on s’organise également, avant même l’arrivée de la chaleur. "On ferme les volets, on éteint toutes les sources de chaleur, notamment les lumières", détaille Maxime, un soignant. "Ce matin, on a tout ouvert, même s'il faisait un peu froid, notamment pour changer d'air et pour que la fraîcheur s'installe au niveau des murs. Je pense que ça ne fait pas de mal", poursuit-il. "On est entourés de baies vitrées : une heure de soleil suffit pour que la chaleur revienne".

Dès lundi, en plus des passages habituels, des distributions de boissons fraîches supplémentaires sont également prévues le matin et l’après-midi.

Europe 1
Par Claudia Bertram, édité par Thibauld Mathieu