Le polémiste Dieudonné déclaré inéligible pour trois ans par le Conseil constitutionnel

, modifié à
  • A
  • A
Le polémiste n'a pas déposé de compte de campagne alors qu'il a obtenu au moins 1% des suffrages.
Le polémiste n'a pas déposé de compte de campagne alors qu'il a obtenu au moins 1% des suffrages. © JACQUES DEMARTHON / AFP
Partagez sur :
Le polémiste, candidat en juin 2017 à la députation en Essonne, n'a pas déposé de compte de campagne. Il avait obtenu 3,8% des voix au premier tour. 

Le polémiste Dieudonné a été déclaré inéligible pour trois ans par le Conseil constitutionnel vendredi, pour ne pas avoir déposé de compte de campagne au titre de l'élection législative à laquelle il était candidat en juin 2017. Dieudonné M'bala M'bala avait obtenu 3,8% des voix au premier tour de scrutin dans la 1ère circonscription de l'Essonne, loin derrière l'ancien Premier ministre Manuel Valls (25,4%) qui devait l'emporter au second tour.

Obligation pour les candidats ayant obtenu au moins 1% des suffrages. Or, le code électoral prévoit que tout candidat ayant obtenu au moins 1% des suffrages exprimés établisse un compte de campagne retraçant l'ensemble des recettes perçues et des dépenses engagées en vue de l'élection. Dieudonné M'bala M'bala a obtenu au moins 1% des suffrages et "n'a pas déposé de compte de campagne alors qu'il y était tenu", note dans sa décision le Conseil constitutionnel.

Une vingtaine d'autres candidats déclarés inéligibles. "Dès lors, il y a lieu de prononcer son inéligibilité à tout mandat pour une durée de trois ans à compter de la présente décision", poursuit-il. Le Conseil avait été saisi par la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) chargée de vérifier la régularité des comptes. Il a par ailleurs prononcé vendredi l'inéligibilité d'une vingtaine d'autres candidats aux législatives, essentiellement pour ne pas avoir déposé de compte de campagne.