Une propriétaire de château demande réparation à Dieudonné après des dégradations

, modifié à
  • A
  • A
La propriétaire estime le préjudice à 5.000 euros.
La propriétaire estime le préjudice à 5.000 euros. © PATRICK KOVARIK / AFP
Partagez sur :
Nadèje le Lédan s'attendait à accueillir 300 spectateurs pour une pièce de théâtre classique. Elle a vu débarquer 600 fans de Dieudonné. Elle réclame la remise en état de la propriété.

La soirée ne s'est pas déroulée comme la propriétaire du château de Vaugrenier l'espérait. A l'origine, Nadèje le Lédan pensait louer sa bâtisse, située près de Nice, à une société d’événementiel "pour une pièce de théâtre classique", comme elle l'explique sur France Bleu Azur. "Le traiteur n'avait vendu que six repas pour les techniciens qui ont installé la scène", expose-t-elle. "Il s'est aperçu que beaucoup plus de monde que prévu est arrivé (600 personnes au lieu de 300). Et c'est seulement à ce moment là que l'on s'est rendu compte qu'il s'agissait de Dieudonné."

Nombreux dégâts. Au-delà de la tromperie, la propriétaire a découvert que sa prairie avait été utilisée comme parking et que de nombreux dégâts sont à déplorer. La propriétaire assure que le spectacle lui a rapporté 2.000 euros alors qu'elle estime les réparations à 5.000 euros. "Moi je demande qu'ils assument le coût de la remis en état des prairies, des plates bandes fleuries et de l’arrosage automatique qui a été détérioré et qui venait d'être installé", estime-t-elle. "S'ils ne le font pas spontanément, je pense que je serai obligée d'aller devant le tribunal."

"Ce spectacle dégénère parfois à la sortie". Si elle avait su que la salle allait servir de scène à Dieudonné, elle aurait refusé la vente. "Le château n'est pas fait pour de grandes manifestations, plutôt pour des mariages. Et puis ce spectacle dégénère parfois à la sortie", conclut-elle.