Pour le "Monsieur déconfinement" du gouvernement, "la machine ne redémarrera" pas le 11 mai

  • A
  • A
1:20
Partagez sur :
Jean Castex, le "monsieur déconfinement" du gouvernement, était auditionné mercredi matin par la commission des lois du Sénat. "Il y a beaucoup de décisions à prendre. Il y aura surement quelques premiers jours de calage", a-t-il prévenu. 

J-5 avant le début du déconfinement. Alors que plusieurs pays voisins lèvent certaines restrictions, l'exécutif insiste sur l'urgence de remettre le pays en marche. Et met la dernière main aux détails pratiques de cette opération complexe dans tous les domaines, notamment les écoles, les entreprises et les transports, pour être fin prêt le 11 mai.

"Quelques jours de calage"

"Il y a beaucoup de décisions à prendre. Il y aura surement quelques premiers jours de calage", a reconnu Jean Castex, le "monsieur déconfinement" du gouvernement, auditionné mercredi matin par la commission des lois du Sénat. "L'intérêt, c'est que la machine redémarre. Doit-elle redémarrer le 11 mai pile ? Non, ce n'est pas possible", a-t-il poursuivi. 

Le déconfinement doit rester très prudent, a répété Emmanuel Macron mardi. Le rythme de la reprise sera adapté à chaque territoire, notamment selon le nombre de cas qui y a été enregistré, a assuré Jean Castex. "Si toutes les écoles ne rouvrent pas exactement le même jour, dans les mêmes conditions ; si dans telle commune il faut trois jours de plus, nous prendrons trois jours de plus", 

Europe 1
Par Claudia Bertram, édité par Laetitia Drevet