La Sécurité routière lance une campagne de sensibilisation pour cyclistes et automobilistes

  • A
  • A
La hausse du nombre de cyclistes en France a mécaniquement entraîné une hausse du nombre de morts. 1:28
La hausse du nombre de cyclistes en France a mécaniquement entraîné une hausse du nombre de morts. © THOMAS SAMSON / AFP
Partagez sur :
La Sécurité routière a décidé de lancer une campagne de sensibilisation pour les automobilistes et les adeptes de la "petite reine" baptisée "Attention à vélo, attention aux vélos". Depuis la fin du confinement, on compte 30% de cyclistes en plus sur les routes, un chiffre qui a mécaniquement fait augmenter celui de la mortalité. 

"Attention à vélo, attention aux vélos." La Sécurité routière lance ce vendredi une première grande campagne de sensibilisation à destination des automobilistes et des cyclistes pour faire face à une pratique croissante du vélo, qui s'accompagne d'une hausse du nombre d'accidents. La fréquentation cyclable a de fait progressé de 30% entre le 11 mai, début du déconfinement, et le 13 septembre par rapport à la même période l'année dernière, et de 20% entre 2013 et 2018, selon l'association Vélo et Territoires, qui regroupe des collectivités.

123 cyclistes tués depuis le début de l'année

Une hausse qui s'est mécaniquement accompagnée d'une augmentation de la mortalité : 123 cyclistes ont été tués depuis le début de l'année, soit seulement 29 de moins que sur l'ensemble de 2019, alors que la France a été confinée pendant deux mois, selon les données de la Sécurité routière. Et depuis 2010, la mortalité des cyclistes a augmenté de 27%, tandis que celle de tous les usagers de la route confondus a baissé de 19%.

Une nouvelle signalisation

Alors pour ralentir le phénomène, la Sécurité routière sensibilise les cyclistes, "qui n'ont pas forcément l'ADN du danger", sur leurs points faibles, explique au micro d'Europe 1 Marie Gautier-Melleray, déléguée à la Sécurité routière. Dans le viseur notamment : les angles morts. "Les cyclistes n'ont pas toujours conscience des angles morts. Ça fait partie des éléments qui vont faire l'objet d'un texte dans les mois à venir, permettant une nouvelle signalisation avec des autocollants qui seront posés directement sur les poids lourds et sur les autobus."

D'ici à une semaine, il sera donc possible de lire à l'arrière des bus : "Cyclistes méfiez-vous des angles morts. Ils portent très bien leur nom", écrit en jaune sur noir.

Vers une généralisation du sas vélo

Autre mesure pour mieux partager la route avec les automobilistes et éviter les accidents : le sas vélo aux feux rouges, cette zone qui permet aux cyclistes d'être devant les voitures, sera généralisé par décret. Enfin, la Sécurité routière mise beaucoup sur l'apprentissage du vélo à l'école, alors qu'à l'occasion du Tour de France des ateliers à destination des élèves de primaire ont été lancés pour "Savoir rouler à vélo". L'opération a pour objectif de sensibiliser 800.000 enfants à la sécurité et la cohabitation sur la route d'ici à 2022.

Europe 1
Par Yasmina Kattou, édité par Ugo Pascolo avec AFP