"Gilets jaunes" : Emmanuel Macron à l'Arc de Triomphe après les violences

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Le président de la République Emmanuel Macron s'est rendu à l'Arc de Triomphe, au lendemain de la troisième journée de mobilisation des "gilets jaunes" qui a fait 133 blessés, donné lieu à 412 interpellations et 378 placements en garde à vue.

Emmanuel Macron s'est rendu dimanche matin à l'Arc de Triomphe, place de l'Étoile à Paris, théâtre de violences et de dégradations samedi lors de la manifestation des "gilets jaunes".

Dans l'Arc de Triomphe dégradé. Le chef de l'État, tout juste rentré d'un déplacement en Argentine, s'est notamment rendu au pied de la tombe du soldat inconnu, accompagné du ministre de l'Intérieur Christophe Castaner et du secrétaire d'État Laurent Nuñez. Également entouré du président du Centre des monuments nationaux Philippe Bélaval, Emmanuel Macron s'est entretenu avec des membres du comité de la flamme devant la tombe du soldat inconnu. Il s'est ensuite rendu à l'intérieur du monument dégradé samedi. "Dès son arrivée en France au retour du G20, le président a souhaité se rendre sur les lieux où les plus gros dégâts ont été constatés", a indiqué l'Élysée.

 

Aux côtés des forces de l'ordre. Le président a ensuite rencontré des pompiers et des forces de l'ordre sur l'avenue Kleber, dans le 16e arrondissement, également marquée par les violences et les dégradations de samedi. Emmanuel Macron présidera ensuite une réunion à l'Élysée avec le Premier ministre Édouard Philippe, Christophe Castaner et Laurent Nuñez.

La manifestation parisienne de samedi a fait 133 blessés et donné lieu à 412 interpellations et 378 placements en garde à vue.