Covid-19 : moins de 3.000 personnes dans les services de réanimation

, modifié à
  • A
  • A
Le nombre de malades du Covid-19 hospitalisés a continué sa décrue dimanche.
Le nombre de malades du Covid-19 hospitalisés a continué sa décrue dimanche. © GUILLAUME SOUVANT / AFP
Partagez sur :
Les autorités se préparent à l'ouverture de la vaccination pour tous les Français à partir de lundi. Sur le front sanitaire, le nombre de malades du Covid-19 hospitalisés en France continue de baisser. Une amélioration de la situation qui pousse de nombreux Français à profiter de leur liberté retrouvée.
L'ESSENTIEL

Fini les critères d'âge ou d'état de santé : à partir de lundi, toute la population majeure de France sera éligible à la vaccination contre le Covid-19. Les candidats doivent néanmoins s'armer de patience: les réservations, qui ont démarré il y a quatre jours, arrivent de manière "progressive" sur les plateformes internet spécialisées (Doctolib, Keldoc, Maiia). Pendant ce temps, le nombre de malades du coronavirus hospitalisés dans les hôpitaux français a continué sa décrue dimanche. Une amélioration de la situation qui pousse de nombreux Français à profiter de leur liberté retrouvée. 

Les principales infos à retenir

  • La vaccination est ouverte à tous les Français à partir de lundi
  • La pression hospitalière continue de baisser en France
  • 5.000 personnes ont assisté au concert-test d'Indochine, samedi soir à Paris 
  • Le Vietnam a découvert un nouveau variant "hybride"

Moins de 3.000 personnes en réanimation

Le nombre de malades du Covid-19 hospitalisés a continué sa décrue dimanche, celui des patients dans les services de réanimation passant sous la barre des 3.000, selon les données de Santé Publique France. Actuellement, 2.993 patients atteints du coronavirus sont pris en charge dans des services de soins critiques, qui prennent en charge les malades les plus gravement atteints et qui incluent les lits de réanimation, contre 3.028 la veille.

C'est la première fois depuis fin janvier que ce chiffre est aussi faible, après s'être maintenu autour de 6.000 entre la mi-avril et le début mai, au plus fort de la troisième vague. Au total, 16.775 malades du Covid étaient hospitalisés dimanche en France (dont 199 admis au cours des dernières 24 heures), contre 16.847 la veille.

La vaccination pour tous sur la ligne de départ

C'est demain que tous les Français pourront (officiellement) se faire vacciner. Les 18-49 ans étaient officiellement la dernière catégorie à pouvoir intégrer sans conditions la campagne, qui s'est élargie par paliers depuis son démarrage fin décembre. Doctolib, principale plateforme de réservation, s'attend à une forte affluence mais a prévenu qu'elle ne pourrait pas répondre à toutes les demandes de patients, au regard du "nombre encore limité de doses de vaccins, notamment Pfizer et Moderna".

"28 millions de personnes adultes sont éligibles à la vaccination et non vaccinées à date pour en moyenne 500.000 rendez-vous disponibles chaque jour", a ajouté la principale plateforme de réservation. Vacciner le plus largement possible est un enjeu majeur pour éviter une reprise de l'épidémie dans les semaines et les mois à venir. 

A ce stade, 25.315.595 personnes ont reçu au moins une injection (soit 37,8% de la population totale et 48,2% de la population majeure), et 10.742.886 personnes ont reçu deux injections (soit 16% de la population totale et 20,5% de la population majeure). L'objectif du gouvernement, de 30 millions de primo-vaccinés d'ici au 15 juin, paraît tenable

5.000 personnes au concert-test d'Indochine

"Ça fait si longtemps": 5.000 spectateurs ont dansé, samedi, sur les tubes du groupe français Indochine, avec masque mais serrés dans l'arène parisienne de Bercy, lors d'un concert doublé d'une étude scientifique très attendu par un secteur durement éprouvé par le Covid-19. L'étude doit permettre de démontrer que s'ils sont testés négatifs en amont, les spectateurs ne courent pas plus de risque de se contaminer au concert qu'en temps normal.

"Nous on veut vivre... encore plus fort". Samedi soir, les paroles de la chanson "Marilyn" avaient une résonance particulière pour la foule, privée de live depuis des mois, à qui Nicola Sirkis a demandé de "faire du bruit" pour les soignants, les chercheurs. Et pour rendre hommage "à tous les morts du Covid". Retrouvez ici notre reportage.

La vaccin Pfizer efficace contre le variant indien, mais de façon "légèrement" diminuée 

Le vaccin Pfizer produit des anticorps qui sont capables de neutraliser le variant indien du coronavirus, avec cependant une "efficacité légèrement diminuée" en laboratoire, selon une étude de chercheurs de l'Institut Pasteur. Chez les personnes vaccinées avec deux doses du vaccin Pfizer, les anticorps présents dans leur sérum sanguin sont efficaces sur le variant anglais, mais légèrement moins efficaces contre le variant indien étudié, selon ces travaux parus sur le site de pré-publication BioRxiv. Malgré "une efficacité légèrement diminuée, d'après les tests en laboratoire, le vaccin Pfizer est probablement protecteur", rassure Olivier Schwartz, coauteur de l'étude et directeur de l'unité virus et immunité à l'Institut Pasteur (Paris).

Le Vietnam a découvert un nouveau variant "hybride"

Le Vietnam a découvert un nouveau variant du Covid-19, qui se transmet rapidement dans l'air, et est un variant "hybride combinant le virus indien et le britannique", ont rapporté samedi les médias d'Etat. Cette nouvelle a été annoncée alors que le pays fait face à une nouvelle vague de contaminations sur plus de la moitié de son territoire, y compris les zones industrielles et les grandes villes, dont Hanoï et Ho Chi Minh Ville.

Le Vietnam avait été jusqu'à récemment très peu touché par le virus. Le pays communiste avait même été applaudi l'an dernier pour sa réponse vigoureuse au virus, avec des quarantaines de masse et un système strict de traçage et d'isolement. Mais l'actuelle vague d'infections inquiète la population, et les autorités ont réagi en limitant fortement les mouvements et l'activité. Cafés, restaurants, salons de coiffure mais aussi sites touristiques ou religieux ont été fermés dans plusieurs régions du pays.

Plus de 3,5 millions de morts dans le monde

La pandémie de coronavirus a fait au moins 3.535.376 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre 2019. 

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 594.306 décès pour 33.251.982 cas recensés, selon le comptage de l'université Johns Hopkins.  Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 461.057 morts et 16.471.600 cas, l'Inde avec 325.972 morts (27.894.800 cas), le Mexique avec 223.455 morts (2.411.503 cas), et le Royaume-Uni avec 127.775 morts (4.480.945 cas).