"C'est génial" : serrés, mais masqués, 5.000 spectateurs ont dansé au concert-test d'Indochine

, modifié à
  • A
  • A
5.000 spectateurs étaient rassemblés à Bercy. 1:36
5.000 spectateurs étaient rassemblés à Bercy. © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Partagez sur :
5.000 spectateurs ont participé samedi au concert-test assuré par Etienne de Crécy et Indochine. Mais s'ils pouvaient danser collés serrés, ils devaient toutefois garder leurs masques. Pas de quoi, pourtant, doucher l'enthousiasme de ces fans privés de concerts depuis un an. 
REPORTAGE

Samedi soir, l'AccorHotels Arena de Paris-Bercy avait des airs de monde d'avant. 5.000 y ont en effet assisté au premier concert-test assuré par le DJ Etienne de Crécy et le groupe Indochine. 2h30 de show très attendu devant un public serré, mais masqué. Et dans la salle, les participants étaient heureux de retrouver les sensations du live. 

Car l'euphorie d'après concert, les 5.000 volontaires ne l'avaient pas ressentie depuis un an. Dans la fosse de l'arène de Bercy, ils étaient donc debout, collés-serrés, certains juchés sur les épaules de leurs copains, à entonner les paroles d'Indochine. Célébration... J'ai demandé à la lune, tous les tubes étaient chantés à l'unisson.

"C'est super de revoir des gens"

On se serait presque cru à un vrai concert. Et pourtant, tout ceci n'était qu'un test gigantesque, avec le masque encore de rigueur. Cette spectatrice interrogée par Europe 1 a d'ailleurs vu les limites du dispositif. "Avec le masque, c'est très bizarre, parce qu'on veut crier, être dans l'instant, mais on a l'impression de ne pas pouvoir exprimer tout ce qu'on veut exprimer", confie-t-elle. "Mais c'est super de revoir des gens, de danser, faire la fête avec la musique à fond, c'est génial", s'enthousiasme-t-elle toutefois. 

La prestation du groupe Indochine avait été précédée par celle du DJ Etienne de Crécy dans le rôle du chauffeur de salle. Et pendant les temps morts, des messages diffusés en bouche appelaient les spectateurs à garder leur masque. 

"Une ambiance extraordinaire" , pour Roselyne Bachelot

Présents sur place, le ministre de la Santé Olivier Véran et celle de la Culture Roselyne Bachelot ont affiché leur satisfaction. "Il y avait vraiment un enthousiasme, une joie, un bonheur de retrouver le concert debout qui faisait plaisir à voir", a réagi cette dernière au micro d'Europe 1, avec "la joie de se retrouver dans cette ambiance extraordinaire". Par ailleurs, a-t-elle ajouté, ce concert test est pour elle "un outil formidable pour bâtir les protocoles qui vont permettre de renouer avec ces concerts debout". 

Les spectateurs seront à nouveau testés dans sept jours, pour savoir si le Covid-19 s'est beaucoup propagé samedi soir. 

Europe 1
Par Angèle Chatelier, édité par Antoine Terrel