Emmanuel Macron inaugure le premier vaccinodrome géant de Paris

  • A
  • A
Emmanuel Macron s'est rendu jeudi matin dans le vaccinodrome géant installé dans le 15e arrondissement de Paris.
Emmanuel Macron s'est rendu jeudi matin dans le vaccinodrome géant installé dans le 15e arrondissement de Paris. © BERTRAND GUAY / AFP / POOL
Partagez sur :
En compagnie d'Olivier Véran et de Marlène Schiappa, le président de la République a visité jeudi matin le premier vaccinodrome installé dans Paris, dans le sud du 15e arrondissement. Géré par les sapeurs-pompiers de la capitale, il peut accueillir jusqu'à 3.000 personnes par jour.

Le président Emmanuel Macron est arrivé jeudi matin dans le premier vaccinodrome parisien, installé dans le hall 5 du Parc des expositions de la Porte de Versailles, où peuvent être vaccinés contre le Covid-19 entre 2.500 et 3.000 personnes par jour. Divisé en quatre unités de six box chacune, soit 24 lignes de vaccination, le vaccinodrome, qui a commencé ses opérations mercredi, est ouvert 7 jours sur 7, de 9 heures à 18 heures.

Installé en moins d'une semaine, il est géré entièrement par la brigade des sapeurs-pompiers de Paris. Ce sont des secouristes qui effectuent les vaccinations, uniquement avec le vaccin Pfizer pour l'instant. Il doit rester en fonction jusqu'en août.

 

Arrivé sur place à 10h30, le chef de l'Etat était accompagné du ministre de la Santé Olivier Véran et de la ministre déléguée à la Citoyenneté Marlène Schiappa. Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, qui devait également être sur place, était retenu par le drame d'Avignon où un policier a été tué la veille

20 millions de doses au 25 mai

Le gouvernement s'est fixé comme objectif d'atteindre la barre des 20 millions de premières doses injectées au 15 mai, puis des 30 millions un mois plus tard. Mardi, 16,4 millions de personnes avaient reçu au moins une dose et 7,3 millions ont reçu deux doses. La campagne sera officiellement ouverte à tous les plus de 50 ans le 15 mai, et à tous les adultes le 15 juin. Pour cela, la France attend plus de flacons des quatre vaccins autorisés en mai (4,5 millions de doses par semaine) et en juin (6,9 millions hebdomadaires).

Europe 1
Par Europe 1 avec AFP