"La climatisation est bien momentanément, mais ça peut être une catastrophe"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Sur Europe 1, Emmanuel Bocrie, prévisionniste à Météo France, met en garde contre une utilisation de la climatisation sans limite.

Ce lundi marque le début d'un épisode caniculaire qui va se prolonger jusqu'à la fin de la semaine. Météo France prévoit des 40 degrés en journée, 25 degrés la nuit. S'il est conseillé de bien s'hydrater et de se rafraîchir régulièrement, les utilisateurs de climatisation ne doivent pas abuser de leur machine, comme le souligne Emmanuel Bocrie, prévisionniste à Météo France, sur Europe 1.

Gare à la climatisation à outrance 

"La climatisation partout, c'est bien momentanément, mais ça peut être une catastrophe", prévient Emmanuel Bocrie de Météo France. En effet, si pour soi-même, l'effet peut être agréable, les conséquences au niveau global peuvent empirer la situation. "Si vous prenez une rue de Paris dans laquelle tous les appartements des immeubles seraient équipés de climatiseur, avec ce phénomène, on augmente d'un à deux degrés la température dans la rue", indique ainsi le spécialiste.

"Arroser certaines rues de Paris"

Les grandes agglomérations ont déjà réfléchi à des solutions simples pour essayer de faire baisser la température dans les villes de manière naturelle. "La ville de Paris a fait des tests avec Météo France : arroser certaines rues de Paris pour voir l'effet", cite en exemple Emmanuel Bocrie. "On fait descendre de un ou deux degrés la température", relate le prévisionniste de Météo France. En dehors de la végétalisation, c'est ainsi un bon moyen de rendre l'air moins suffoquant en cas de canicule.

Europe 1
Par Europe1.fr