Masque obligatoire et piano interdit : les règles dans les gares dès lundi

  • A
  • A
Le trafic ferroviaire, fortement réduit le 17 mars, va progressivement reprendre à partir du 11 mai. (photo d'illustration)
Le trafic ferroviaire, fortement réduit le 17 mars, va progressivement reprendre à partir du 11 mai. (photo d'illustration) © AFP
Partagez sur :
À l'aube du déconfinement, la SNCF a détaillé samedi le plan de reprise progressive du trafic en France. Si les claviers des pianos resteront muets, la réouverture des commerce sera favorisée et le port du masque obligatoire. La SNCF recommande aussi à chaque voyageur d'avoir son propre flacon de gel hydro-alcoolique dans la poche.

Le port du masque sera obligatoire dans les gares lundi, qui vont retrouver un peu de vie avec la reprise progressive du trafic, la réouverture de leurs commerces même si les pianos mettront eux plus de temps à revenir. "On ne pourra plus jouer au piano en gare, en revanche on va favoriser la réouverture" des 1.500 commerces situés dans les gares, a expliqué samedi lors d'une conférence de presse Marlène Dolveck, directrice générale de SNCF Gares et connexions.

"Il se peut qu'il y ait des contrôles dans les gares" 

La SNCF recommande à chaque voyageur d'avoir son propre flacon de gel hydro-alcoolique dans la poche. "Il se peut qu'il y ait des contrôles dans les gares" par la police et par les agents de sûreté SNCF, a-t-elle indiqué. Environ 3.100 personnes sont mobilisées pour le nettoyage des gares, renforcé par l'utilisation de produits virucides "sur les zones de contact telles que les rampes d’escalier, les boutons d’ascenseurs, les distributeurs de billets de train".

"Nous allons rouvrir les toilettes là où des agents sont présents", a précisé Marlène Dolveck. L'accès à certaines gares comme les grandes gares parisiennes pourra être filtré par les forces de l'ordre, pour éviter que trop de monde ne s'y presse. La SNCF va par ailleurs mettre en place un gros dispositif de suivi en temps réel des flux de voyageurs, coordonné par un PC national voyageurs installé au centre national des opérations ferroviaires, à la gare de l'Est à Paris.

En cas de trop forte affluence, certaines gares pourront être fermées

Le PC national voyageur, alimenté en information par les caméras de sécurité et par les vigies humaines sur place, pourra notamment localiser les concentrations de voyageurs trop fortes pour pouvoir faire des "ajustements", a expliqué Christophe Fanichet, le directeur général de SNCF voyageurs. Ces mesures pourront aller le cas échéant jusqu'à "la fermeture de certaines gares", a-t-il indiqué. La SNCF communiquera dimanche les horaires des trains prévus pour les trois semaines à venir. Mais les voyageurs seront invités à vérifier sur les applis SNCF, à partir de la veille à 17 heures que leur train circule bien.