Dans les bars de Marseille, "l’ambiance est bonne mais ça sent les derniers instants"

  • A
  • A
Les gérant de bars et restaurants marseillais ont manifesté cette semaine contre la fermeture imminente de leurs établissements. 1:16
Les gérant de bars et restaurants marseillais ont manifesté cette semaine contre la fermeture imminente de leurs établissements. © AFP
Partagez sur :
A Marseille, restaurants et bars fermeront leurs portes dimanche pour 15 jours au moins, un jour après la date initialement prévue. Vendredi soir, les Marseillais profitaient de ce dernier weekend en terrasse. Les restaurateurs, eux, craignent pour l'avenir de leurs affaires. 
REPORTAGE

Les restaurateurs marseillais ont obtenu 24 heures de délai. Initialement prévue samedi, la fermeture des bars et restaurants aura finalement lieu dimanche, pour permettre aux gérants d’écouler leurs stocks. Vendredi soir, malgré le mistral, les terrasses battaient leur plein. Et pour cause : beaucoup de jeunes pensaient que ce serait leur dernier verre avant longtemps.

"On s’est forcés à sortir pour profiter une dernière fois, mais tant mieux si on a tout le weekend en plus", se réjouit une cliente, avant d’ajouter : "Bien sûr, ça aurait été mieux qu’ils ne ferment pas du tout." Quelques tables plus loin, un fêtard veut encore y croire : "C'est Marseille, ça va rester ouvert. Je ne me fais pas de souci."

"On est pénalisés par rapport au reste de la France"

Le patron du bar aussi est content d’avoir eu ces deux jours de bonus. Mais Alexandre redoute la suite. "Ces deux jours, ça nous permet de gérer un peu mieux nos stocks, mais on ne peut pas dire que ce soit une bonne nouvelle. On est pénalisés par rapport au reste de la France. L’ambiance est bonne mais ça sent les derniers instants."

Le patron essaye toute de même de rester positif. Cette fois-ci il pourra écouler son stock. Prévenu comme les autres à la dernière minute du confinement au mois de mars, il avait dû jeter toutes ses réserves à la poubelle.

Europe 1
Par Matthieu Bock, édité par Laetitia Drevet