Coronavirus : la Tour Eiffel rouvrira le 16 décembre

, modifié à
  • A
  • A
La Tour Eiffel est fermée depuis la mise en place du reconfinement.
La Tour Eiffel est fermée depuis la mise en place du reconfinement. © Ludovic MARIN / AFP
Partagez sur :
La Tour Eiffel, toujours fermée en raison du reconfinement contre l'épidémie de coronavirus, rouvrira à partir du 16 décembre. "Afin d'accueillir à nouveau le public dans les meilleures conditions, la Tour Eiffel appliquera les plus strictes mesures sanitaires", est-il précisé. 

Fermée pour cause de reconfinement contre l'épidémie de coronavirus, la Tour Eiffel a annoncé mardi sa réouverture à compter du 16 décembre, sur son compte Twitter officiel.

"Je me réjouis de vous retrouver à nouveau dès le 16 décembre, de 10H30 à 18H30 (dernier accès vers 17H15) ! Vous pouvez réserver votre visite dès maintenant", a écrit l'un des monuments les plus visités au monde sur son compte. "Afin d'accueillir à nouveau le public dans les meilleures conditions, la Tour Eiffel appliquera les plus strictes mesures sanitaires", est-il précisé sur le site de la Tour Eiffel.

"Paris va de nouveau scintiller"

"Paris va de nouveau scintiller pour les fêtes de fin d’année", s'est félicité le maire adjoint au tourisme de la ville de Paris, Frédéric Hocquard, sur Twitter. La fréquentation de la Tour Eiffel, frappée par la crise du Covid-19, a baissé d'environ 80% par rapport à 2019 et son chiffre d'affaires de 70%, avait indiqué fin octobre la Société d'exploitation de la tour Eiffel (SETE).

Emmanuel Macron a annoncé la semaine dernière que les cinémas, théâtres et musées pourraient rouvrir le 15 décembre, si la situation sanitaire le permet.  Le confinement doit être levé aussi à cette date, et remplacé par un couvre-feu de 21 heures à 7 heures.

La crise sanitaire a fait baisser la fréquentation

Avant le reconfinement, la tour Eiffel ne recevait que "2.500 visiteurs par jour pour un monument capable d'en accueillir jusqu'à 25.000", selon Jean-François Martins, le président de la SETE, même si le début des vacances de la Toussaint avait permis une légère remontée. En cause : les mesures restrictives qui accompagnent la crise sanitaire. La distanciation sociale oblige à ne remplir qu'à moitié les ascenseurs de la tour et le couvre-feu qui avait précédé le reconfinement avait empêché la fermeture habituelle à minuit les week-ends.

C'est l'absence de touristes qui a surtout creusé les chiffres, car le monument accueille normalement "80 à 85%" de visiteurs étrangers selon la SETE, qui s'est depuis concentrée "sur une population de proximité" francilienne.