Coronavirus : Philippe annonce la fermeture des "marchés ouverts", des dérogations seront possibles

, modifié à
  • A
  • A
Les marchés à ciel ouvert seront fermés, sauf dérogation du préfet sur avis du maire.
Les marchés à ciel ouvert seront fermés, sauf dérogation du préfet sur avis du maire. © Capture d'écran LCI
Partagez sur :
Invité du JT de 20 heures de TF1, le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé la fermeture des marchés ouverts, tout en précisant que des dérogations seront possibles.

Le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé ce lundi soir la fermeture des "marchés ouverts", quelques jours après la polémique autour de certains, notamment celui de Barbès, qui étaient noir de monde, malgré le confinement.

Des dérogations possibles

Toutefois, "il sera permis aux préfets sur avis des maires de déroger cette interdiction" lorsque le marché, dans certains villages, est "le seul (moyen) parfois" d'avoir "accès à des produits frais". Ces nouvelles restrictions répondent à la demande de nombreux médecins qui réclamaient ces derniers jours des mesures plus strictes face à une épidémie qui se propage et a tué 860 personnes en France, 2.082 patients étant lundi soir en réanimation, selon le dernier bilan.

Vers un confinement prolongé

"Le temps du confinement peut durer encore quelques semaines", a-t-il ajouté. "Beaucoup de nos concitoyens aimeraient retrouver le temps d'avant, le temps normal, mais il n'est pas pour demain", a encore prévenu le chef du gouvernement, sans donner plus de détails sur une prolongation de la durée de confinement.