Covid-19 : la pression hospitalière poursuit sa décrue

, modifié à
  • A
  • A
Les services de réanimation comptaient 2.677 patients contre 2.754 mercredi et 2.825 mardi.
Les services de réanimation comptaient 2.677 patients contre 2.754 mercredi et 2.825 mardi. © AFP
Partagez sur :
Le président de la République Emmanuel Macron a annoncé mercredi soir que les adolescents seraient tous éligibles à la vaccination contre le Covid-19 dès la mi-juin. De son côté, la Haute autorité de santé préconise plutôt une ouverture par étapes. La décrue se poursuit dans les hôpitaux de l'Hexagone.
L'ESSENTIEL

Si la situation sanitaire continue de s'améliorer jour après jour en France, les autorités restent prudentes, et surveillent avec attention la circulation du Covid-19 dans le Sud-Ouest, où des signaux d'alerte ont été repérés. Mercredi, Emmanuel Macron a donc demandé aux Français de rester "extrêmement vigilants". Le président de la République a par ailleurs annoncé l'ouverture de la vaccination aux adolescents à compter de la mi-juin. De son côté, la Haute autorité de santé préconise une ouverture par étapes.

Les principales informations à retenir

  • La HAS préconise une vaccination des ados par étapes
  • En France, la pression hospitalière poursuit sa baisse
  • Pour les vacances, il sera possible de décaler sa seconde dose, mais dans le même centre 

La pression hospitalière poursuit sa décrue

Les services de réanimation comptaient 2.677 patients contre 2.754 mercredi et 2.825 mardi. Ce chiffre est passé sous la barre des 3.000 dimanche, pour la première fois depuis fin janvier. Au plus fort de la troisième vague, entre la mi-avril et début mai, il oscillait autour de 6.000 patients.

Au total, 15.283 malades du Covid étaient hospitalisés mardi en France, contre 15.638 la veille. Le nombre de nouvelles admissions s'établit à 458 en 24 heures. A l’hôpital, 70 malades du Covid sont décédés dans les dernières 24 heures, selon l'agence sanitaire, portant le nombre de morts depuis le début de l'épidémie à 109.787.

Sur le plan de la vaccination, ouverte depuis lundi à l'ensemble de la population adulte, 26.621.719 personnes ont reçu au moins une première dose. 

La HAS préconise une vaccination des ados par étapes

La Haute autorité de santé (HAS) a préconisé jeudi une ouverture par étapes de la vaccination des adolescents, tandis qu'Emmanuel Macron a annoncé mercredi soir qu'ils seraient tous éligibles dès la mi-juin. Pour l'autorité sanitaire, il existe bien "un bénéfice individuel direct et indirect" ainsi qu'"un bénéfice collectif de la vaccination des adolescents contre le Covid". Mais si elle recommande d'"ouvrir très rapidement" la vaccination aux 12-15 ans avec des fragilités ou vivant dans l'entourage de personnes vulnérables, elle préconise d'attendre que la vaccination des adultes soit "suffisamment avancée" avant de la généraliser à cette tranche d'âge.

Le président de la République a annoncé mercredi un élargissement de la campagne de vaccination à l'ensemble de 12-18 ans à partir du 15 juin. Pour l'instant, 50,6% des plus de 18 ans ont reçu une première dose de vaccin, parmi lesquels 21,8% ont reçu deux injections. Par ailleurs, Olivier Véran a aussi annoncé mercredi l'arrivée en centres de vaccination de tests sérologiques rapides pour contrôler la présence d'anticorps du Sars-CoV-2 dans le sang. Le but : ne délivrer qu'une seule dose de vaccin si la personne a déjà été contaminée au Covid, car cette dose unique suffit. Plus d'informations dans cet article.

Vaccins anti-Covid : 2 milliards de doses administrées dans le monde

Plus de deux milliards de doses de vaccins anti-Covid ont été administrées dans le monde. Au total, 6 doses sur 10 ont été administrées dans les trois pays les plus peuplés du monde: la Chine (704,8 millions), les Etats-Unis (296,9 millions) et l'Inde (221 millions). Au regard de sa population, c'est Israël qui mène la danse, près de six Israéliens sur dix étant déjà complètement vaccinés. Suivent dans le peloton de tête des pays comme le Canada (59% de la population a reçu au moins une dose), le Royaume-Uni (58,3%), le Chili (56,6%) ou les Etats-Unis (51%).

Dans l'Union européenne, 254,98 millions de doses ont été administrées à 39% de la population. Les pays les plus peuplés gravitent autour de la moyenne de l’UE : Allemagne (43,6%), Italie (40%), France (39,4%) et Espagne (39,4%). Seuls six pays dans le monde ne vaccinent pas encore : quatre en Afrique (Tanzanie, Tchad, Burundi, Erythrée), un en Asie (Corée du Nord) et un dans les Caraïbes (Haïti).

Plus de 3,68 millions de morts dans le monde

La pandémie a fait au moins 3.681.985 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mardi en milieu de journée.

Après les Etats-Unis (595.802 décès), les pays comptant le plus grand nombre de morts sont le Brésil (467.706), l'Inde (335.102), le Mexique (227.840) et le Pérou (184.507).