Covid-19 : trois nouveaux tests cliniques pour les vaccins vont avoir lieu en France

, modifié à
  • A
  • A
1:17
© AFP
Partagez sur :
Quelques 2.000 volontaires vont être contactés dans les prochaines semaines pour participer à trois nouveaux essais cliniques de vaccins contre le coronavirus. Ces derniers démarreront mi-décembre et nécessiteront ensuite un suivi prolongé des patients pendant une durée d'un ou deux ans à partir de l'injection.

Trois nouveaux essais cliniques vont s'ouvrir dans les semaines qui viennent pour tester les futurs vaccins contre le Covid-19. 2.000 volontaires vont être contactés très prochainement pour y participer à partir de mi-décembre, dans une vingtaine de villes de France. Plus de 40.000 Français se sont portés volontaires depuis la mise en place de la plateforme Covireivac, le 1er octobre dernier. Jusqu'ici la France ne testait qu'un seul vaccin en phase 1, celui de Pasteur-Merck. 

Un suivi sur un ou deux ans 

Parmi les volontaires, 1.000 testeront en phase 3 le vaccin Janssen, tandis que 1.000 autre participeront aux essais de phase 3 du vaccin AstraZeneca. Enfin, 180 volontaires, âgés de plus de 70 ans pour la plupart, participeront a des essais complémentaires pour établir l'efficacité du vaccin Moderna, même si ce dernier vaccin aura vraisemblablement son autorisation de mise sur le marché au moment des essais. Le but est de déterminer de façon plus fine l'efficacité du vaccin Moderna chez les personnes âgées.

Après l'injection ces patients bénéficieront dans le cadre de ces nouveaux essais vaccinaux d'une surveillance rapprochée, de visites de contrôle, d'appels téléphoniques pendant une durée d'un ou deux ans. Ce suivi au long cours est essentiel pour garantir la sécurité et la mise en place de la stratégie vaccinale à long terme.

Europe 1
Par Anne Le Gall, édité par Guilhem Dedoyard