Malgré le virus, Emmanuel Macron appelle à participer aux Journées du Patrimoine

  • A
  • A
"Une part importante de notre patrimoine sera visitable dans des villes moyennes ou de petite taille", a rappelé le président.
"Une part importante de notre patrimoine sera visitable dans des villes moyennes ou de petite taille", a rappelé le président. © AFP
Partagez sur :
En déplacement dans Gers ce vendredi, à la veille du lancement des Journées du Patrimoine, Emmanuel Macron a rappelé qu'"une part importante de notre patrimoine sera visitable dans des villes moyennes ou de petite taille" malgré le coronavirus.

Emmanuel Macron a appelé vendredi les Français à participer aux Journées du patrimoine, notamment dans les petites et moyennes communes malgré l'annulation de la manifestation dans plusieurs grandes villes comme Marseille, Nice ou Bordeaux à cause du Covid-19. "Il y a beaucoup de métropoles où le virus circule ardemment" et dans lesquelles "nous avons dû annuler les journées du Patrimoine", mais "une part importante de notre patrimoine sera visitable dans des villes moyennes ou de petite taille" en étant "très précautionneux", a déclaré le chef de l'Etat à Condom (Gers).

326 millions d'euros investis chaque année dans le patrimoine

Il y a visité l'hôtel de Polignac, un édifice de style néoclassique datant de la fin du XVIIIe et l'un des 18 monuments en péril qui avaient bénéficié du Loto du patrimoine en 2018. Grâce à cette loterie, "180 sites ont d'ores et déjà été sauvés", s'est-il félicité, en soulignant que 326 millions d'euros étaient investis chaque année dans le patrimoine. Emmanuel Macron a notamment salué le "travail d'arrache-pied" mené par Stéphane Bern pour "identifier" les projets de rénovation de sites remarquables partout en France qui ont permis aux Français de "se réapproprier leur patrimoine".

615 millions du plan de relance pour la culture

Le célèbre animateur de la télévision, initiateur du Loto du Patrimoine, l'accompagnait, aux côtés de la ministre de la Culture Roselyne Bachelot, de Guillaume Poitrinal, président de la Fondation du Patrimoine, de Stéphane Pallez, PDG de la Française des Jeux et de Brigitte Macron. Emmanuel Macron a rappelé que le plan de relance de 100 milliards d'euros prévoyait deux milliards pour la culture, dont 615 millions pour le patrimoine et les musées. Sur cette somme, 334 millions iront aux grands établissements comme le Louvre, Versailles ou le musée d'Orsay et 280 millions au patrimoine dans les territoires et à la valorisation des métiers d'art et savoir-faire d'excellence.

 

 

Plus de 1.500 événements annulés dans 400 lieux

En raison de l'aggravation de la situation sanitaire, plus de 1.500 événements des Journées du patrimoine ont dû être annulés dans 400 lieux. Et le département densément peuplé des Bouches-du-Rhône, la Guadeloupe, la métropole lilloise, Nice, Bordeaux, Saint-Etienne, Firminy, Ajaccio, Maubeuge, Dunkerque, Boulogne ont renoncé à ouvrir leurs monuments. À Paris, l'Elysée ouvrira ses portes au public ce week-end mais à un public réduit à 2.500 personnes par jour, soit près de trois fois moins que l'an dernier. Mais le palais présidentielle sera visitable virtuellement sur son site internet.

À Matignon, le Premier ministre Jean Castex accueillera samedi les visiteurs à partir de 10H, avant de se rendre, avec Roselyne Bachelot, à la manufacture des Gobelins qui gère le mobilier national.
L'Assemblée nationale ouvrira elle ses portes de 9H30 à 17H30 aux visiteurs préalablement inscrits.