Coronavirus : le 11 mai, des tests pour tous les Français "présentant des symptômes", déclare Macron

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Lors de son allocution ce lundi, le président de la République a indiqué que l'État sera "en mesure de tester toute personne ayant un symptôme" le 11 mai. Concernant les traitements contre le coronavirus, Emmanuel Macron a également indiqué que "toutes les options sont explorées".

Lorsque le confinement destiné à lutter contre l'épidémie de coronavirus commencera à être levé en France, le 11 mai, "nous serons en capacité de tester toute personne présentant des symptômes" pour pouvoir mettre les malades en quarantaine, a affirmé lundi le président Emmanuel Macron.

Le 11 mai, "nous serons en capacité de tester toute personne présentant des symptômes"

A cette date, jusqu'à laquelle le confinement "strict" est prolongé, "nous serons en capacité de tester toute personne présentant des symptômes", a affirmé le chef de l'Etat. "Nous n'allons pas tester toutes les Françaises et tous les Français, ça n'aurait aucun sens. Mais toute personne ayant un symptôme doit pouvoir être testée. Les personnes ayant le virus pourront ainsi être mises en quarantaine, prises en charge et suivies par un médecin", a ajouté le chef de l'Etat.  

Toutes les options d'un traitement "sont explorées"

Concernant les traitements contre le Covid-19, Emmanuel Macron a indiqué que "toutes les options sont explorées". "Il ne s'agit pas de donner un traitement si on n'est pas sûr, mais de procéder à tous les essais cliniques pour que toutes les pistes soient suivies. Et, croyez-le, nos médecins, nos chercheurs travaillent d'arrache-pied. Aucune piste n'est négligée, aucune piste ne sera négligée. Je m'y engage ce soir."