Coronavirus : le reconfinement favorise de nouveau l'information en ligne

, modifié à
  • A
  • A
ordinateur
Les sites d'information et les applications profitent du confinement. Image d'illustration. © kaboompics / Pixabay
Partagez sur :
Le reconfinement anoncé le 28 octobre par le gouvernement a favorisé l'information en ligne. Selon l'Alliance pour les chiffres de la presse et des médias la première semaine a été particulièrement favorable aux sites d'information en ligne, avec plus de 588 millions de visiteurs recensés. Les applications des médias en ont également profité.  

Les sites et applications d'information ont vu leur fréquentation bondir avec le nouveau confinement, selon des données publiées mardi par l'Alliance pour les chiffres de la presse et des médias (ACPM). Des pics remarquables - plus de 100 millions de visites en une journée - ont par ailleurs été atteints sur les sites d'information certains jours où l'actualité a été exceptionnellement soutenue. Une croissance importante pour les médias en ligne et les applications qui avait déjà été constatée lors du premier confinement décidé pour lutter contre le coronavirus.

Plus de 588 millions de visites en une semaine

Un pic d'activité a ainsi été constaté le 29 octobre, au lendemain de l'annonce du nouveau confinement, qui est également le jour où s'est produit l'attentat de Nice. L'autre date notable est le 4 novembre, lendemain de l'élection présidentielle américaine), qui a été particulièrement suivie indique encore l'ACPM. Les applications d'information ont elles aussi enregistré "une forte augmentation de leur trafic sur ces deux journées: 17 millions de visites le 29 octobre et 20 millions le 4 novembre", selon la même source.

Dans l'ensemble, "lors de la première semaine du confinement (du 26 octobre au 1er novembre), les sites d'actualités et d'information généraliste ont accueilli près de 588 millions de visites", soit une hausse de 41% par rapport à une semaine ordinaire, et ces mêmes médias ont enregistré 98 millions de visites sur leurs applis, soit 38% de plus que la normale, a précisé l'ACPM dans un communiqué. Une tendance similaire à celle déjà observée lors du premier confinement, et qui s'est poursuivie durant la 2e semaine, "avec 580 millions de visites sur les sites et 112 millions sur les applis du périmètre étudié".

Europe 1
Par Europe 1 avec AFP