Rumeurs d'une nouvelle visite en Chine de Kim Jong Un

, modifié à
  • A
  • A
Kim Jong Un crédit : KCNA VIA KNS / AFP - 1280
Kim Jong Un se serait rendu en Chine en avion, selon des médias sud-coréens et japonais (image d'illustration). © KCNA VIA KNS / AFP
Partagez sur :
Selon des médias sud-coréens et japonais, le leader nord-coréen se serait rendu en Chine pour rencontrer le président Xi Jinping en vue de préparer le sommet avec Donald Trump.

Un haut responsable nord-coréen a effectué une visite en Chine, ont rapporté mardi des médias sud-coréens et japonais, estimant qu'il pourrait s'agir de la deuxième visite en moins d'un mois et demi du numéro un Kim Jong Un.

Des avions nord-coréens en Chine. Selon l'agence de presse Yonhap, l'homme fort de Pyongyang se serait rendu dans la ville chinoise de Dalian, située dans une province frontalière de la Corée du Nord, à quelques centaines de kilomètres en avion de sa capitale. La chaîne de télévision japonaise NHK a pour sa part diffusé des images d'un convoi de voitures officielles traversant la ville de Dalian, ainsi que des images de l'aéroport sur lesquelles on peut voir deux avions nord-coréens, dont un du même type que celui habituellement utilisé par Kim Jong Un. Les deux appareils ont été filmés mardi lors de leur décollage de Dalian.

Une visite pré-sommet avec Donald Trump ? D'après Yonhap, Kim Jong Un aurait fait le voyage de Dalian afin de rencontrer le président chinois Xi Jinping, dans le cadre de la préparation de son sommet prévu dans les prochaines semaines avec le président américain Donald Trump. Le ministère chinois des Affaires étrangères n'a voulu ni confirmer ni démentir ces informations.

"Je n'ai pas d'informations à rendre publiques pour le moment", a déclaré à la presse le porte-parole du ministère, Geng Shuang. "La Chine et la Corée du Nord sont de proches voisins qui maintiennent une communication et des échanges étroits", s'est-il borné à déclarer.

Une première visite en mars. Kim Jong Un s'est rendu en Chine fin mars pour sa première visite à l'étranger depuis son arrivée au pouvoir en 2011. Cette visite à Pékin, effectuée en train, avait été tenue secrète jusqu'à ce que le dirigeant nord-coréen regagne son pays. Kim Jong Un avait à cette occasion pu s'entretenir pour la première fois avec Xi Jinping.

Des relations plus chaleureuses avec ses voisins. La Chine et la Corée du Nord, quoique anciens alliés communistes de la guerre de Corée (1950-53) étaient en froid ces dernières années, Pékin ayant décidé d'appliquer les sanctions internationales destinées à convaincre Pyongyang de mettre fin à son programme nucléaire.

La Corée du Nord a toutefois amorcé une détente spectaculaire depuis le début de l'année à la faveur des Jeux olympiques d'hiver organisés en Corée du Sud. L'opération de charme de Pyongyang a culminé fin avril avec un premier sommet intercoréen organisé à la frontière entre les deux pays entre Kim Jong Un et son homologue sud-coréen Moon Jae-in. Un sommet historique entre Kim Jong Un et Donald Trump est en préparation pour fin mai ou début juin dans un lieu qui n'a pas encore annoncé, mais le sera "bientôt", a révélé vendredi l'hôte de la Maison-Blanche.