Corée : poignée de main historique entre Kim Jong Un et le président sud-coréen

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Le dirigeant nord-coréen s'est rendu vendredi en Corée du Sud pour le sommet inter-Corées. Une première depuis 1953.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un et le président sud-coréen Moon Jae-in ont débuté vendredi leur sommet historique après une poignée de main hautement symbolique sur la ligne de démarcation militaire qui divise la péninsule. Depuis la fin de la guerre de Corée en 1953, aucun dirigeant de Pyongyang n'avait franchi la ligne de démarcation entre les deux pays.

"Un signal de départ". "Je suis heureux de vous rencontrer", a lancé Moon Jae-in à son homologue. Celui-ci a alors franchi la ligne de démarcation en béton, devenant le premier dirigeant nord-coréen à fouler le sol sud-coréen depuis la guerre de Corée (1950-53). Des journalistes de CNN présents sur place ont rapporté les premières phrases que les deux dirigeants se sont échangées : 

Moon Jae-in : "Ce n'était pas dur de venir ici ?

Kim Jong Un : Non.

Moon Jae-in : Je suis heureux de vous rencontrer.

Kim Jong Un : Je sens mon cœur battre, d'être sur cet emplacement historique. Je suis aussi touché que vous ayez fait tout ce chemin (jusqu'à la ligne de démarcation, ndlr) pour m'accueillir.

Moon Jae-in: C'était une décision très courageuse de votre part de venir jusqu'ici.

Kim Jong Un : Non, non.

Moon Jae-in : Nous sommes à l'origine d'un moment historique."

À l'invitation de Kim Jong Un, les deux dirigeants ont brièvement marché du côté nord-coréen de la frontière avant de se rendre à pied à la Maison de la paix, une structure de verre et de béton située dans la partie sud du village de Panmunjom, où fut signé l'armistice. "Je suis venu ici déterminé à donner un signal de départ, au seuil d'une histoire nouvelle", a déclaré Kim Jong Un au début du sommet, faisant le vœu de garder "un état d'esprit franc, sérieux et honnête".

Un arbre planté. Avant la séance du matin, le dirigeant nord-coréen a signé un livre d'or. "Une histoire nouvelle commence maintenant - au point de départ de l'histoire et d'une ère de paix", a-t-il écrit. Les deux délégations devaient ensuite déjeuner chacune de leur côté, les Nord-Coréens franchissant la frontière dans l'autre sens pour leur collation. Avant la séance de l'après-midi, toujours à la Maison de la paix, Kim Jong Un et Moon Jae in planteront un arbre sur la ligne de démarcation. Un communiqué conjoint devrait être publié après la signature d'un accord, selon la même source. 

Un banquet pour clore le sommet. Les travaux seront ponctués par un banquet et une cérémonie d'adieu avant que le dirigeant nord-coréen ne reparte au Nord. La délégation nord-coréenne comprendra la sœur du maître de Pyongyang, Kim Yo Jong, l'une de ses plus proches conseillères, qu'il avait déjà dépêchée au Sud pour les Jeux olympiques d'hiver, a ajouté Im Jong-seok, directeur du secrétariat de la présidence sud-coréenne. Kim Yong Nam, le chef de l'État nord-coréen aux fonctions largement honorifiques, sera également de la partie.