Rencontre Trump/Kim annulée : Macron veut que "le processus de non-prolifération se poursuive"

  • A
  • A
Emmanuel Macron s'exprimait jeudi soir aux côtés de Vladimir Poutine, lors d'une conférence de presse à Moscou.
Emmanuel Macron s'exprimait jeudi soir aux côtés de Vladimir Poutine, lors d'une conférence de presse à Moscou. © Kirill KUDRYAVTSEV / AFP
Partagez sur :
Depuis Moscou, le chef de l'État français a déclaré souhaiter que "le processus de non-prolifération se poursuive", malgré l'annulation de la rencontre entre Donald Trump et Kim Jong Un.

Emmanuel Macron a déclaré souhaiter que "le processus de non-prolifération se poursuive", après l'annulation par Washington de la rencontre très attendue entre le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un.

Macron "souhaite que ce ne soit qu'une péripétie". "Il importe que le processus engagé de non prolifération puisse se poursuivre. La France est disposée à aider dans un cadre multilatéral, je souhaite que ce ne soit qu'une péripétie", a indiqué le président français.

Poutine "regrette" l'annulation. Pour sa part, le président russe Vladimir Poutine a dit "regretter" l'annulation de la rencontre, en soulignant "espérer" qu'un tel sommet aura finalement lieu. "La Russie regrette (...), nous comptions tous que ce soit le début de la dénucléarisation de la péninsule coréenne", a-t-il déclaré. "Nous espérons que le dialogue reprendra et que la rencontre aura lieu", a-t-il encore indiqué, en estimant que sans un tel sommet "il est peu probable qu'on puisse compter sur une avancée considérable (...) dans le processus de la dénucléarisation" de la péninsule. Il a par ailleurs assuré que "Kim Jong Un (avait) fait tout ce qu'il avait promis" pour que la rencontre puisse avoir lieu.