Présidentielle américaine : les soutiens du président espèrent une "vague Trump"

, modifié à
  • A
  • A
bureau de vote, états unis, vote, trump, biden 2000*1000 1:38
Les soutiens de Donald Trump espèrent voir le champion réitérer l'exploit de 2016, alors qu'il est distancé depuis des mois dans les sondages. (Photo d'illustration) © SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP
Partagez sur :
À quelques heures de la fermeture des bureaux de vote aux États-Unis, les soutiens de Donald Trump espèrent voir leur champion réitérer son exploit de 2016 face à Hillary Clinton. Entre confiance et espoir, certains "pro Trump" ont tout de même du mal à croire à un miracle, alors que le président reste distancé dans les sondages. 
REPORTAGE

"Un bulletin de plus pour Trump !" Comme de nombreux soutiens de l'actuel locataire de la Maison Blanche, Cathy, Américaine rencontrée par Europe 1 à Tampa, en Floride, croit dur comme fer à la promesse de son candidat favori : remporter à nouveau le scrutin présidentiel. Mais à quelques heures de la fermeture des bureaux de vote, la "vague Trump" est-elle en passe de devenir une réalité dans les urnes ? S'il faut attendre le résultat final pour en avoir le cœur net, elle s'affiche en tout cas haut et fort dans les rues de cette ville d'un peu moins de 350.000 habitants.

"J'ai confiance en lui"

Autour des bureaux de vote, on voit passer régulièrement des pick-up avec de grands drapeaux "Trump 2020", comme pour forcer le destin d'un candidat devancé dans les sondages depuis des mois. "Tout est fait depuis le début pour le descendre, le dénigrer. Mais à la fin la seule question qui compte, c'est : 'est-ce qu'il fait son travail' ?", lance Cathy au micro d'Europe 1. "Et la réponse est oui ! Donc j'espère vraiment qu'il va l'emporter. Mon vote va compter et j'ai confiance en lui" assure-t-elle dans la file de son bureau de vote de l'ouest de la Floride. Le plus gros des "swing states" a déjà pesé très lourd dans de précédents scrutins. 

Juste derrière elle, Annie croise les doigts pour que cette "vague Trump" se concrétise. Contrairement aux 100 millions d'Américains qui ont déjà voté par anticipation, elle est persuadée que son bulletin déposé en personne dans l'urne aura plus de poids que les autres. Le camp Trump affirme, sans preuves à l'appui, que le vote par correspondance est davantage sujet aux fraudes et susceptible de "truquer" les résultats.

Découvrez le podcast Mister President par Europe 1 Studio

La politique américaine vous passionne ? Vous vous demandez encore comment Donald Trump a-t-il pu être élu ? Découvrez "Mister President par Europe 1 Studio", le podcast d'Olivier Duhamel. De Truman à Obama, de Kennedy à Clinton en passant par les Bush, père et fils… le politologue vous raconte l'incroyable histoire des élections présidentielles américaines depuis 1948.

>>> Retrouvez les 12 épisodes sur notre site Europe1.fr, sur Apple Podcasts, Google Podcasts, SoundCloud ou vos plateformes habituelles d’écoute.

"Je serais très surpris que Trump y arrive"

Mais tous les soutiens de l'actuel président américain ne sont pas aussi sereins, à l'instar de Scott qui vient glisser son bulletin Trump sans vraiment croire à un remake de l'élection de 2016. "Je pense que Biden va gagner", explique-t-il. "Le nombre de gens qui le détestent est bien moins important que ceux qui détestaient Hillary Clinton à l'époque. Donc je serais très surpris que Trump y arrive."

Et si Joe Biden a 90% de chance de l'emporter, selon le très respecté statisticien américain Nate Silver, les électeurs démocrates préfèrent ne pas se faire remarquer. Ils sont encore traumatisés, "comme des grands brûlés", selon une électrice, par la défaite de leur ancienne championne, Hillary Clinton, en 2016. 

Europe 1
Par Théo Maneval (depuis Tampa en Floride), édité par Ugo Pascolo