Coronavirus : le nouveau président Joe Biden annonce la création d'une cellule de crise

  • A
  • A
En cette semaine d'élection présidentielle, les Etats-Unis ont enregistré une nette recrudescence de l'épidémie.
En cette semaine d'élection présidentielle, les Etats-Unis ont enregistré une nette recrudescence de l'épidémie. © TASOS KATOPODIS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Partagez sur :
Le président américain élu, Joe Biden, a annoncé la création d'une cellule de crise sur le coronavirus lors de son discours de victoire de l'élection présidentielle, samedi. Cette cellule, composée d'experts et de scientifiques, devra formuler un plan de lutte contre la pandémie qui a durement frappé les Etats-Unis.

Joe Biden, le président élu des Etats-Unis, souhaite prendre la gestion de la pandémie de Covid-19 à bras le corps. Suite à l'officialisation des résultats des élections samedi, le démocrate a livré un discours devant ses supporters à Wilmington dans le Delaware pour fêter sa victoire. Il a notamment annoncé qu'une cellule de crise sur le coronavirus serait créé et aurait pour mission de présenter un plan de lutte d'ici son investiture, le 20 janvier 2021.

Cette cellule de crise sur le coronavirus, rassemblant des scientifiques et des experts, devra combattre le principal défi actuellement posé à l'exécutif américain. Un dossier brûlant sur lequel Joe Biden ne pouvait faire l'impasse, dans un discours prônant l'apaisement et la réconciliation.

Les Etats-Unis très endeuillés

En cette semaine d'élection présidentielle, le pays a enregistré une nette recrudescence de l'épidémie, avec des nombres records de nouvelles contaminations depuis plusieurs jours. Les Etats-Unis ont ainsi enregistré samedi plus de 122.000 nouveaux cas positifs de Covid-19 en 24 heures, selon un comptage de l'AFP à partir des chiffres de l'université Johns Hopkins, qui fait référence.

Dans le même temps, 991 personnes sont décédées du virus aux Etats-Unis, de loin le pays le plus endeuillé au monde. La première puissance mondiale recensait au total samedi soir plus de 237.000 décès depuis le début de la pandémie, et 9,8 millions de cas.