Le chêne planté par Emmanuel Macron et Donald Trump à la Maison Blanche est mort

  • A
  • A
Emmanuel Macron et Donald Trump en train de planter l'arbre symbolisant la force des liens unissant la France et les Etats-Unis, le 23 avril 2018.
Emmanuel Macron et Donald Trump en train de planter l'arbre symbolisant la force des liens unissant la France et les Etats-Unis, le 23 avril 2018. © JIM WATSON / AFP
Partagez sur :
Le petit chêne offert par Emmanuel Macron à Donald Trump pour symboliser la forces de la relation franco-américaine n'a pas survécu à sa quarantaine phytosanitaire. 

Il n'a pas pris racine. Le chêne offert par Emmanuel Macron à Donald Trump et planté par les deux présidents dans les jardins de la Maison Blanche, le 23 avril 2018, est mort, d'après une information du Monde.fr

Censé symboliser la force des liens unissant la France et les Etats-Unis, et commémorer le sacrifice de 2.000 marines pendant la Première guerre mondiale, le jeune chêne avait n'était resté en terre qu'une poignée de jours, puisque dès le 28 avril il avait été retiré afin de se soumettre aux très stricts contrôles phytosanitaires des douanes américaines. Toute graine ou plant d'arbre rentré sur le sol américain doit en effet être mis en quarantaine avant d'être planté pour éviter la propagation de maladies ou d'insectes invasifs. 

Un symbole de la détérioration de l'état des relations franco-américaines

Il semblerait donc que ce soit cette période de quarantaine qui s'est révélée fatale pour le jeune arbre. Ironie de l'histoire, ce qui devait être un symbole d'amitié s'est transformé en métaphore de la distension de la relation franco-américaine, notamment sur la question climatique, ou encore celle du nucléaire iranien