États-Unis : Joe Biden engage la lutte contre le Covid dès le premier jour de son mandat

  • A
  • A
Joe Biden a voulu agir rapidement dès son entrée en fonction. 1:29
Joe Biden a voulu agir rapidement dès son entrée en fonction. © Angela Weiss / AFP
Partagez sur :
Joe Biden a officiellement pris ses fonctions de président des États-Unis le 20 janvier. Désireux de marquer sa différence avec Donald Trump, il a pris plusieurs décrets lors de sa première journée de travail et a affiché sa volonté d'intensifier la lutte contre le Covid, qui fait des ravages dans le pays. 

Joe Biden veut faire savoir qu'il est déjà au travail. Le nouveau président des États-Unis a signé dès mercredi soir 17 décrets. Parmi eux : le retour dans l’accord de Paris sur le climat, l'arrêt de la construction du mur à la frontière mexicaine ou la fin du "Muslim ban", qui interdisait les ressortissants de plusieurs pays à majorité musulmane de de voyager vers les États Unis. Le démocrate a aussi rendu obligatoire le port du masque dans les bâtiments fédéraux. Le nouveau président veut ainsi incarner l’offensive de l’État fédéral dans le combat contre le Covid-19.

Se différencier de l'équipe Trump

Après cette première salve, il va prendre une série de nouvelles directives : accroître la capacité de tests, rendre plus équitable l’accès au dépistage, augmenter l’offre de vaccins et le nombre de sites de vaccination. Le bilan des États-Unis, pays le plus touché au monde, a atteint 400.000 morts et environ 3.000 personnes meurent chaque jour dans le pays. Autre symbole à venir, le docteur Anthony Fauci assistera jeudi soir au point presse de la Maison-Blanche. Depuis le mois d’avril, il y est apparu une fois seulement. L’administration Biden entend ainsi remettre la science au cœur de la lutte contre la pandémie.

La lutte contre la pandémie obsède le président, expliquait mercredi Jen Psaki, la porte-parole de la Maison-Blanche. "Tous les jours, il se réveille avec comme priorité de maîtriser la pandémie. Tous les soirs, il se couche avec comme priorité de maîtriser la pandémie", a-t-elle affirmé. Par toutes ces décisions, l’équipe Biden souhaite afficher ses différences avec l’administration Trump, qui a toujours minimisé les conséquences de la maladie.

Europe 1
Par Alexis Guilleux, édité par Guilhem Dedoyard