Emmanuel Macron aux Etats-Unis : un dîner chic avec Donald Trump, avant d'aborder les choses sérieuses

, modifié à
  • A
  • A
Les deux couples présidentiels sont arrivés en hélicoptère dans la demeure historique de George Washington.
Les deux couples présidentiels sont arrivés en hélicoptère dans la demeure historique de George Washington. © SAUL LOEB / AFP
Partagez sur :
Le président français a été reçu en grande pompe lundi soir par son homologue américain à Mount Vernon, dans la demeure historique de George Washington. Plusieurs réunions de travail sont prévues mardi et mercredi.

Un accueil en grande pompe. Emmanuel Macron est arrivé lundi soir, vers 19 heures, aux Etats-Unis pour une visite d'Etat de trois jours. Mais les choses sérieuses ne débutent que dans la journée de mardi, avec plusieurs réunions de travail à la Maison-Blanche en présence de son homologue américain. En attendant, Emmanuel Macron et son épouse ont été reçus à Washington, affichant devant les photographes leur complicité avec le couple Trump.

Ambiance champêtre et chic. Quelques heures plus tard, les deux couples ont atterri devant Mount Vernon, la demeure historique de George Washington, pour un dîner à quatre. Et les délicats accords d'une joueuse de harpe habillée comme au XVIIIe siècle n'ont pas suffi à couvrir le bruit des hélicoptères. Pas de repas en terrasse ni de vue bucolique sur le fleuve Potomoac pour les dirigeants et leurs épouses, puisque le vent a obligé les convives à dîner à l'intérieur, dans une ambiance néanmoins champêtre et chic, faite de nappes blanches et de bouquets de roses.

Entendu sur europe1 :
C'était amical et personnel

Au menu : de la sole et des pâtes au citron, et un soufflet au chocolat avec une glace vanille-cerise pour le dessert. Entre les plats, on discute de la situation en Syrie. Les présidents s'amusent aussi en commentant leurs sondages de popularité. "C'était amical et personnel", résume l'Elysée, à l'issue de ce repas de deux heures.

Les sujets qui fâchent. Les premières dames se sont absentées pour visiter les lieux, laissant brièvement seuls les deux chefs d'Etat, mais certainement pas assez longtemps pour pouvoir aborder en profondeur les sujets de discorde : l'accord de Paris que Donald Trump a balayé, l'accord sur le nucléaire iranien qu'il menace désormais de faire exploser, sans parler de la guerre douanière entre Américains et Européens. Mardi et mercredi, malgré la belle entente affichée, il faudra bien, à un moment ou un autre, mettre les pieds dans le plat. Les deux hommes ont prévu de se retrouver en tête à tête à la Maison-Blanche, dans le bureau Ovale.

Europe 1
Par R.Da avec William Galibert