L’Allemagne, mauvais élève de la transition écologique

  • A
  • A
2:55
© Europe 1
    Zoom est une chronique de l'émission Toute l'info du week-end
    Partagez sur :

    Chaque dimanche, dans "Zoom avant", Axel de Tarlé se projette sur un fait économique ou sociétal.

    Alors que tous les pays sont en train de sortir du charbon, l’Allemagne vient d’inaugurer une nouvelle centrale à charbon, à coté de Dortmund. 

    C'est incompréhensible. L’Allemagne promet de sortir du charbon, et le pays vient d’inaugurer une toute nouvelle centrale, flambant neuve, en Rhénanie du Nord. Son nom : Dattlen 4. Sa puissance : 1,1 gigawatt, soit l’équivalent d’un réacteur nucléaire. Une centrale à charbon qui va donc fonctionner pour des dizaines d’année. Oui, mais le gouvernement allemand fait remarquer qu’il s’est engagé à sortir du charbon en 2038. Et les autorités ajoutent que cette nouvelle centrale est plus moderne, donc moins polluante que les anciennes générations. 

    Il n’empêche, cela reste incompréhensible. 29 % de l’électricité en Allemagne est toujours produite avec du charbon, la plus polluante des énergies. Ça casse toute la transition énergétique. Car à quoi bon promouvoir la voiture électrique, si l’électricité qui sert à faire rouler cette voiture est produite avec du charbon. On ne fait que déplacer le problème, la pollution n’est plus produite dans la voiture, mais dans la centrale. 

    D’autant qu’il est tout à fait possible de produire massivement de l’électricité, sans charbon. 

    Bien sûr ! Exemple : la France avec le nucléaire. Certes, le nucléaire produit des déchets radioactifs dont on ne sait que faire. Mais le nucléaire n’émet aucun CO2. Donc, en France, quand on roule en voiture électrique, on n’émet pas de CO2. Ce qui n’est pas le cas en Allemagne. 

    Mais, même en Grande-Bretagne, pays historique du charbon, voici deux mois d’affilés que le pays se fournit en électricité, sans aucun charbon. Ça n’était pas arrivé depuis les premières centrales à charbon, dans les années 1880. Même aux Etats-Unis, le pays de Donald Trump, le charbon est passé de mode et les énergies renouvelables sont désormais en tête pour la production d’électricité. Tout simplement parce qu’elles sont devenues plus compétitives. 

    Mais alors, pourquoi l’Allemagne s’évertue-t-elle à garder ses centrales à charbon ? 

    Que voulez-vous, ce sont des Allemands. C’est un pays encore très industriel dans les têtes, avec toujours des mines de charbon qui n’ont pas fermé et des usines qui fument. Le charbon, c’est l’industrie, ce sont des emplois. Et, à part les Verts, personne n’a le courage politique de tourner cette page, de fermer les mines de charbon et les centrales qui vont avec. C’est le coté très "XXème siècle" des Allemands : la voitures, la mine, la centrale qui fume !