C’est nouveau à table - Foodvisor, l’appli qui analyse son assiette avec une photo - 14/04/2018

  • A
  • A
C'est nouveau à table est une chronique de l'émission Les papilles de l'été
Partagez sur :

Chaque samedi, Marion Sauveur nous présente un produit, une application ou une tendance culinaire.

C’EST NOUVEAU Une appli qui ns permet de savoir si on mange bien ou mal… Bonjour Marion Sauveur…

Qui est donc ce gardien de notre alimentation ?

 

C’est donc… une application qui aide à manger plus sainement, de manière simple et ludique… à partir d’une simple photo d’assiette. Elle arrive à faire un bilan nutritionnel. Elle reconnaît les aliments dans l’assiette, estime la quantité… et fournit les informations liées à ce qu’elle analyse : lipides, fibres, protéines, glucides et calories. Cette application, c’est Foodvisor.

 

Foodvisor utilise l’Intelligence Artificielle… qui permet d’identifier chaque aliment, grâce à la base de données d’images. En gros, chaque photo que vous enregistrez dans l’application permet de l’alimenter. 

Aujourd’hui, elle reconnaît environ 1.000 ingrédients.

 

Comment ça fonctionne ?

 

C’est tout simple : à chaque repas, vous prenez votre assiette en photo. Vous l’entrez dans l’application… une pastille apparaît sur chaque aliment. Foodvisor analyse aliment par aliment ce que vous avez mangé. Et affiche le condensé de votre plat.

 

Et c'est fiable ?

 

Pour que cela fonctionne, il faut absolument que les aliments soient séparés… Si je prends une photo d’un de vos plats Christophe Raoux, l’application aura sûrement beaucoup de mal à s’y retrouver.

Par contre, si j’utilise un cliché d’une escalope de dinde avec des haricots verts à côté par exemple. Logiquement, Foodvisor devrait les reconnaître.

 

Honnêtement, ce n'est pas parfait... mais si l’application se trompe d’aliment ou en oublie un, c’est vraiment facile à corriger manuellement.

 

A la fin de la journée, vous avez un véritable journal alimentaire ! Et en fonction de ce que vous souhaitez… perdre du poids, en gagner, vous muscler ou manger simplement plus sainement… l’application vous indique si vous n’avez pas ingurgité assez de protéines ou au contraire trop de glucides par exemple.

 

Ce que je ne vous ai pas encore dit, c’est qu’il y a aussi un détecteur de code-barres. C’est très pratique lorsque vous faites vos courses… vous scannez les produits avant de les mettre dans votre caddie. Plus besoin de lire les étiquettes : Foodvisor vous donne toutes les informations.

 

Et si l’on fait du sport, c’est pris en compte ?

 

Oui… l’application se couple avec celles qui vous servent à mesurer vos efforts sportifs sur votre smartphone.

 

C’est un véritable coach. Vous pouvez d’ailleurs payer un service “Premium” qui vous donne accès en plus à des conseils quotidiens de diététiciens-nutritionnistes (comme : que manger après un entraînement sportif), à des recettes (comme le pancake à la pâte à tartiner choco-noisette)… ainsi qu'un chat avec un des diététiciens de Foodvisor… qui répondent sous 24 heures.

 

A terme, ils espèrent devenir le « Shazam de la nourriture »… Shazam, vous savez c’est le nom de l’application qui sert à identifier des musiques.

 

Combien ça coûte ?

 

Foodvisor est disponible gratuitement sur Androïd et iOs. Le service premium coûte entre 4,99 euros et 9,99 euros par mois en fonction de votre durée d'engagement.