Sylvie Vartan sur l'album posthume de Johnny Hallyday: "Je n'ai pas encore le cœur à écouter ce disque"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

L'ex-épouse de la star du rock explique célébrer "Johnny vivant". Si elle reprend certaines de ses chansons en tournée, elle n'a pas souhaité écouter "Mon pays c'est l'amour".

INTERVIEW

Invitée dans le journal de Bernard Poirette, Sylvie Vartan, ex-épouse de Johnny Hallyday et mère de David Hallyday, a accordé une interview exclusive à Europe 1 avant le premier concert de sa tournée, ce samedi soir, salle du Silo à Marseille. Hasard du calendrier, ses confidences arrivent juste après la sortie de l'album posthume de la star, le 18 octobre à minuit. Un disque que l'artiste explique ne pas avoir voulu écouter pour le moment.

"Célébrer Johnny dans sa magnificence". Au printemps dernier déjà, au Grand Rex à Paris, elle célébrait en chansons celui qui a partagé sa vie. "J'avais décidé, depuis que Johnny est parti, de lui rendre hommage. C'était quelque chose qui me tenait à cœur. C'est ce que j'ai fait avec beaucoup d'émotion pour moi et pour le public parisien." L'hommage se poursuit puisque la chanteuse a choisi de lui consacrer une partie de ses prochains concerts. "J'ai décidé de célébrer Johnny dans sa magnificence, dans sa jeunesse, avec tous ces moments que nous avons vécu ensemble, aussi bien sur scène que dans la vie. Vingt ans, ce n'est pas rien, ça compte. Ces chansons-là reflètent le côté solaire qu'il avait, sa beauté, l'amour du public."

Le spectacle reprendra entre autres la chanson Sang pour sang, composée par David Hallyday pour son père. "C'est une chanson qui m'émeut énormément bien que je n'arrive pas à me glisser dans la peau d'un parent qui a raté beaucoup de choses. Mais c'est une chanson bouleversante et c'est l'histoire de pas mal de gens. On peu se reconnaître." Le titre est d'ailleurs aussi celui de l'album studio de Johnny qui s'est le plus vendu auprès des fans. "C'est un des disques les plus forts de toute sa carrière", renchérit Sylvie Vartan.

 

"Je ne suis pas prête". Les chansons du disque posthume de Johnny, Mon pays, c'est l'amour, ne seront en revanche pas du répertoire du tour de chant. La sortie était bien trop récente, mais surtout, la chanteuse le confesse : "Je n'ai pas encore le cœur à écouter ce disque. Moi, je célèbre Johnny vivant. Je n'écoute pas les chansons de Johnny comme tout un chacun et j'ai peur de déceler dans sa voix une certaine détresse. Je ne suis pas prête à faire ce pas-là", confie Sylvie Vartan. "Je n'ai pas envie de me dire 'mon Dieu, qu'est-ce qu'il a ressenti en enregistrant ce disque en sachant qu'il était condamné', ça me glace. Je le ferai plus tard, tranquillement", explique l'interprète.

"Une belle thérapie". Elle assure par ailleurs rester "en dehors" de toutes les questions judiciaires autour de l'héritage. "David est mon fils, il est comme moi. Ce n'est pas quelqu'un qui va aller faire des révélations tonitruantes. Nous, on chante, c'est déjà une belle thérapie", conclut l'artiste. Et d’ajouter que cette tournée pourrait bien être sa dernière d'ampleur. "Je ne dis pas que je vais rien faire, peut-être du théâtre, du cinéma, pouvoir lire, être un peu plus clame", laisse-t-elle planer.