Pourquoi la série "Engrenages" s'arrête-t-elle en plein succès ?

, modifié à
  • A
  • A
Engrenages 1:37
Clap de fin pour les aventures de la capitaine Laure Berthaud (Caroline Proust) dans la série "Engrenages" © Son et Lumière / Canal+
Partagez sur :
La huitième saison de la série policière "Engrenages", devenue un programme phare de Canal+, est aussi la dernière. Pour la showrunneuse de la série, Marine Francou, qui a pris la décision d'arrêter, il ne fallait surtout pas faire la saison de trop.

C'est l'une des séries les plus attendues de cette rentrée, bien connue des amateurs d'enquête policière et des abonnés de Canal+. Engrenages a fait son retour sur la chaîne cryptée pour une huitième saison, qui est aussi la dernière. Pourtant, les aventures de la capitaine Laure Berthaud, des lieutenants "Gilou" et "Tintin", de l'avocate Joséphine Karlsson ou du juge Roban ont rassemblé jusqu'à un million de téléspectateurs devant certains épisodes. Et cette production originale constituait l'un des fleurons de Canal+. Si la série s'arrête, c'est avant tout pour des raisons de scénario.

C'est Marine Francou, la directrice artistique et de l'écriture des saisons 7 et 8, qui a eu la lourde tâche de prendre cette décision. "Assez vite, on s'est rendus compte avec les auteurs qu'on allait vers un point final. Une fois qu'on aurait fait vivre cette saison 8 aux personnages, on a vu que ce serait très compliqué d'en faire une supplémentaire." La chaîne est alors mise au courant. "J'ai eu des discussions avec Canal+ car on ne prend pas la décision seule d'arrêter cette série", raconte Marine Francou. "Je leur ai dit qu'en tant que scénariste, j'avais l'impression qu'on était en train d'arriver au bout de quelque chose pour les personnages historiques d'Engrenages."

"Les personnages grandissent lentement, puis meurent à la fiction"

Au bout de quoi ? "Quand on arrive à la saison 8 d'une série, on sent qu'on a beaucoup exploré les personnages, sous plusieurs angles. Et on voit qu'on ne va plus arriver à tirer le sel de leur intériorité pour aller plus loin. Le principe des personnages de série, c'est d'explorer leurs névroses. Au bout d'un moment, on sent qu'ils arrivent dans une forme de maturité. On ne va plus pouvoir les mettre en contact avec leurs névroses et cela va devenir artificiel de les remettre en scène dans une nouvelle histoire. Les personnages grandissent lentement mais grandissent. Une fois qu'ils ont exploré un certain nombre de choses, ils meurent à la fiction."

Un constat partagé par les acteurs eux-mêmes. "Eux non plus n'avaient pas envie de faire la saison de trop", assure Marine Francou. "Ils étaient d'accord, voire désireux de clore la série. Or, des acteurs ont une connaissance très instinctive de leurs personnages, on bâtit des œuvres communes. Cela m'a donc confirmé que j'avais le bon diagnostic."

Décision difficile à prendre pour Canal+

La décision n'a pas forcément été simple à prendre pour Canal+, qui dit adieu à une véritable manne. Outre le carton d'audiences en France, Engrenages s'est très bien exportée dans plus de 105 pays, battant même des records d'audience au Royaume-Uni, où c'est la chaîne BBC4 qui l'a diffusée. "Canal était évidemment très désireux de faire une saison 8 qui soit réussie et de ne pas faire ensuite une saison de trop", explique Marine Francou. "Donc on a discuté, ils ont été d'accord." La question de remplacer la showrunneuse ne s'est même pas posée, alors que la série en a déjà changé plusieurs fois. "L'enjeu était beaucoup plus essentiel", résume la directrice artistique. "Il ne fallait pas rater ce point final."

Que les fans se rassurent, la relève est d'ores et déjà prévue. Pas moins de huit créations originales seront diffusées à l'automne sur Canal+. Sur le créneau de la série policière, la chaîne proposera notamment "Paris Police 1900", qui met en scène le travail de la préfecture à la Belle époque. Et Marine Francou, quant à elle, travaille déjà sur son projet suivant, toujours pour Canal+.

Découvrez "SERIELAND", le podcast garanti sans spoil (ou presque)
Vous êtes féru.e.s de séries ? Vous ne savez plus quoi regarder ? Vous voulez tout savoir sur l’envers du décor ? Découvrez SERIELAND, le nouveau podcast d'Europe 1 Studio. Deux fois par semaine, Eva Roque et son équipe de sérivores vous emmènent dans le monde merveilleux des séries en compagnie d'invité.e.s de renom. 

>> Retrouvez les épisodes sur notre site Europe1.fr et sur Apple Podcasts, Google podcasts, SoundCloud, Dailymotion et YouTube, ou vos plateformes habituelles d’écoute.
>> Retrouvez ici le mode d'emploi pour écouter tous les podcasts d'Europe 1