Les Oscars pourraient être reportés à cause de la pandémie de coronavirus

, modifié à
  • A
  • A
L'édition 2021 des Oscars pourrait être reportée en raison de l'impact de la pandémie sur l'industrie cinématographique.
L'édition 2021 des Oscars pourrait être reportée en raison de l'impact de la pandémie sur l'industrie cinématographique. © MARK RALSTON / AFP
Partagez sur :
L'édition 2021 des Oscars, les plus prestigieux prix de Hollywood, pourrait être reportée en raison de l'impact de la pandémie sur l'industrie cinématographique, a averti mardi le média spécialisé "Variety". Cette soirée de gala, suivie dans le monde entier, reste pour l'instant officiellement programmée le 28 février prochain.

Avec des cinémas américains fermés depuis deux mois, des plateaux de tournage désertés et toute la chaîne de production désorganisée, l'Académie des Oscars a déjà été contrainte de modifier exceptionnellement son règlement. Et le média spécialisé Variety cite maintenant une source selon laquelle l'édition 2020 des Oscars, programmée pour le 28 février prochain, va "probablement" devoir être repoussée en raison de l'impact de la crise du coronavirus sur l'industrie cinématographique.

Aucune discussion formelle n'a toutefois eu lieu à ce sujet, ajoute Variety. Sollicitée par l'AFP, l'Académie des arts et sciences du cinéma, qui remet ces prestigieuses statuettes, n'avait pas réagi mardi après-midi.

Assouplissement des règles

Le mois dernier, l'Académie avait assoupli ces règles pour permettre aux films ne pouvant sortir en salle cette année de tout de même pouvoir concourir aux Oscars, soulignant que d'autres ajustements pourraient s'avérer nécessaires. À ce jour, les films doivent être sortis au plus tard le 31 décembre de l'année précédente pour être en lice pour les Oscars, qui terminent généralement la saison des prix cinématographiques en février ou mars.

Aucune cérémonie cinématographique américaine n'a pour l'instant décalé sa date en raison de la pandémie de Covid-19, même si beaucoup se sont adaptées à la situation, en autorisant la présence de films sortis directement sur les plateformes de vidéo à la demande.