Covid-19 : y-a-t-il une chance que le gouvernement rouvre les musées ?

  • A
  • A
Les initiatives se multiplient pour réclamer la réouverture des musées (photo d'illustration). 2:30
Les initiatives se multiplient pour réclamer la réouverture des musées (photo d'illustration). © AFP
Partagez sur :
La fronde des musées s'amplifie contre une fermeture qu'ils estiment ne pas mériter : pétitions et propositions concrètes ont été déposées sur le bureau de la ministre Roselyne Bachelot pour leur réouverture rapide, au moins partielle. La ministre doit recevoir des dirigeants de musées et centres d'art lundi. 
DÉCRYPTAGE

Depuis le 30 octobre, Covid-19 oblige, de nombreux secteurs sont paralysés par la crise. Parmi eux : celui de la culture. Depuis plus de trois mois, ni les cinémas, ni les théâtres, ni les musées, ni les monuments historiques n'ont pu accueillir du public. Le secteur est totalement à l'arrêt, mais ces derniers jours, les appels à la réouverture se multiplient. Sur le bureau de la ministre de la Culture Roselyne Bachelot, les pétitions et propositions concrètes s'empilent, car tous les artistes et amoureux d'art veulent pouvoir retrouver un semblant de vie normale. 

Le secteur demande une réouverture, même avec des mesures sanitaires drastiques

Parmi les initiatives, une pétition signée par plusieurs dizaines de représentants du secteur culturel, dont Philippe Dian, président des Amis du Palais de Tokyo. "Le Palais de Tokyo, c'est 22.000 mètres carrés. Même avec une jauge restrictive, ça permet d'accueillir pas mal de gens en même temps. Ça permet vraiment des promenades masquées sans le moindre risque", explique-t-il au micro d'Europe 1. Avec ses cosignataires, il demande une réouverture des musées, même avec des conditions sanitaires drastiques.

Entendu sur europe1 :
"Dire qu'une boutique de lingerie, c'est 'essentiel', mais qu'un musée public, c'est 'non-essentiel'... On marche sur la tête !

C'est aussi ce que souhaite Alain Rousset, le président (PS) de la région Nouvelle-Aquitaine. Il propose une expérimentation scientifique pour ouvrir les lieux culturels. "On est en train de consulter des scientifiques, des épidémiologistes. L'idée c'est de faire en sorte qu'on puisse avoir un code de bonnes pratiques", indique l'élu. 

Actuellement, tous les établissements "non-essentiels" sont fermés, en raison des règles sanitaires. "Dire qu'une boutique de lingerie, c'est 'essentiel', mais qu'un musée public, c'est 'non-essentiel'... On marche sur la tête ! Le musée a une fonction essentielle !" dit sur Europe 1 Frédéric Jousset, entrepreneur qui milite pour leur réouverture. Le mécène souligne aussi que de nombreux pays, dont l'Italie, ont rouvert leurs établissements culturels. "C'est ça, l'exception culturelle française ?", ironise-t-il. 

Pour Matignon, "ouvrir un musée n'est pas vraiment cohérent" avec l'état de la crise sanitaire

Mais du côté de l'exécutif, on ne voit pas les choses de la même manière. "On est à ça de reconfiner, donc ouvrir un musée n'est pas vraiment cohérent avec la situation", glisse un conseiller du Premier ministre. Envisager le moindre assouplissement que ce soit ne semble pas à l'ordre du jour, et ce malgré les demandes de plus en plus pressantes venues des représentants des musées et des politiques. 

Le ministère de la Culture travaille depuis cet automne avec les professionnels du secteur sur des protocoles sanitaires adaptés pour pouvoir rouvrir sans attendre que le virus ait disparu… "Mais évidemment pas quand c'est très aigu comme aujourd'hui" admet-on dans l'entourage de Roselyne Bachelot.

La trentaine de dirigeants de musées, centres d'art et monuments nationaux que recevra Roselyne Bachelot lundi matin par visio-conférence n'obtiendront peut-être pas satisfaction. "C'est toujours le Covid qui donne le tempo, mais quand la situation s'améliorera, promet Matignon, ça fera partie des priorités de réouverture."  

Europe 1
Par Diane Berger et Aurélie Herbemeont, édité par Ariel Guez