Covid-19 : en Italie, la vie reprend dans la plupart des monuments, musées et restaurants

  • A
  • A
Des visiteurs ont pu visiter le Colisée lundi à Rome. (Photo d'illustration) 1:36
Des visiteurs ont pu visiter le Colisée lundi à Rome. (Photo d'illustration) © ALBERTO PIZZOLI / AFP
Partagez sur :
Comme le Colisée à Rome, de nombreux monuments italiens ont rouvert lundi dans le cadre d'un assouplissement des mesures anti-Covid-19 dans de nombreuses régions de ce pays. Les restaurants peuvent également rouvrir sous certaines conditions. "Je suis vraiment émue", réagit Emilia, une visiteuse du Colisée, lundi sur Europe 1.
REPORTAGE

C'est un symbole. Le Colisée, célèbre amphithéâtre romain et site le plus visité d'Italie avant la pandémie de Covid-19, a vu revenir ses visiteurs lundi, comme de nombreux monuments du pays. À contre-courant de ses voisins européens, l'Italie a assoupli les restrictions anti-Covid en vigueur dans la plupart de ses régions, permettant également la réouverture au public des bars et restaurants. Après quasiment trois mois de fermeture, le Colisée a donc accueilli les Italiens qui avaient réservé leur place en ligne. "Je suis vraiment émue", réagit Emilia, une visiteuse, lundi sur Europe 1.

"Je me suis précipitée pour cette réouverture"

Emilia est guide touristique. Comme les personnes autour d'elles, elle a pu entrer dans le monument après une prise de sa température et s'être lavé les mains au gel hydroalcoolique. Peu importe les contraintes, Emilia est ravie : "Le Colisée me manquait énormément. Je me suis précipitée pour cette réouverture. J'ai hâte de pouvoir partager à nouveau ce magnifique monument avec les touristes dès leur retour." La grande majorité des régions italiennes sont désormais classées au niveau "jaune", c'est-à-dire à risque modéré, à l'exception du Haut-Adige (nord), de l'Ombrie (centre), des Pouilles, de la Sardaigne et de la Sicile (sud), classées en "orange" (risque moyen). Plus aucune région n'est classée "rouge", le niveau de risque le plus élevé.

Comme le Colisée, la chapelle Sixtine a également rouvert ses portes au Vatican. C'est aussi le cas de la Galerie des Offices à Florence ou du site archéologique de Pompéi près de Naples. Pour autant, la réouverture des musées reste seulement effective en semaine, afin d'éviter les concentrations de personnes.

Ouverture des restaurants jusqu'à 18 h

Cet abaissement du niveau de risque, décidé sur la base de critères comme le taux d'occupation des services de réanimation ou le taux de propagation du virus, permet par ailleurs la réouverture des bars et restaurants, qui ne pouvaient jusqu'ici faire que de la vente à emporter. Ils peuvent désormais accueillir des clients à leurs tables jusqu'à 18 heures, mais en nombre limité et en respectant les règles de distanciation.

Même si le couvre-feu reste en vigueur sur tout le territoire national de 22 heures à 5 heures du matin, cet assouplissement est surtout un choix politique et symbolique. Cette réouverture partielle n'effacera par exemple pas complètement les pertes économiques des musées en cette période. Mais l'Italie veut donner le signe d'une reprise de la vie culturelle qui est à l'arrêt depuis des semaines. Dimanche, la péninsule a enregistré 11.252 nouveaux cas de Covid, un chiffre en baisse par rapport aux 12.715 comptabilisés samedi.

Europe 1
Par Blandine Hugonnet, édité par Jonathan Grelier avec AFP