Avec le "bouru", bourgeois-rural, Technikart va très loin !

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le coup de patte est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Nadia Daam s'offusque mardi contre le nouveau mot-valise créé par le magazine culturel et sa manière de traiter le sujet.

Un premier coup de patte d'abord pour l'abus de ce qu'on appelle les mots-valises. Un mot-valise c'est quand on fusionne deux mots pour n'en former qu'un.

Par exemple, on emploie le mot "adulescents" pour désigner ces adultes qui se comportent comme des ados. Alors que "tocard en trottinette" faisait parfaitement l'affaire. Un "flexitarien", c'est un végétarien sauf les jours où il mange de la viande. Et une "bifle", vous regarderez sur internet.

On vient de créer le mot-valise du mot-valise. Nadia Daam a découvert ça dans le dernier numéro du magazine Technikart qui a consacré sa Une à ce qu'il appelle "les bourus".

Bourus, c'est la contraction de bobos (qui est lui-même la contraction de bourgeois-bohème) et du mot "ruraux". Bobos et rural donc. C'est supposé désigner ces trentenaires ou jeunes quadra qui ont tout plaqué pour aller vivre à la campagne, ouvrir une maison d'hôte bio et écolo, fabriquer leur propre fromage de chèvre et faire leurs besoins dans des toilettes sèches. Il paraît que c'est un vrai phénomène

Étonnamment, pour illustrer le sujet, Technikart a choisi d'interviewer l'actrice Audrey Fleurot, alors qu'elle habite à Saint-Ouen dans le 93, ce qui n’est pas exactement ce qu'on appelle le terroir. Surtout quand la journaliste lui demande ce que lui inspire la campagne, elle répond ceci : "la campagne c'est des agriculteurs qui se suicident et des jeunes qui se bourrent la gueule le week-end au disco bal pour finir par se tuer en voiture".

Pour ceux qui malgré tout rechignent encore à aller vivre à la campagne avec des agriculteurs qui se pendent et des jeunes qui se mangent des platanes, Technikart nous explique comment faire venir la campagne aux citadins. Avec cet article sobrement titré "Comment élever une poule d'appartement". Alors que la seule question qui vaille c'est "Pourquoi élever une poule d'appartement ?".

Cette mode du "bouru", ça ne donne pas envie de tout plaquer et de sauter dans un TER, ça donne envie de sauter sous un TER !