CES 2019 : Que faut-il attendre du plus grand salon de l'innovation ?

, modifié à
  • A
  • A
Le CES débute dimanche à Las Vegas. © AFP
Partagez sur :

Le Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas se tient à partir de dimanche à Las Vegas. Europe 1 a listé les innovations attendues.

Il est chaque année le meilleur moyen d'observer les tendances à venir dans le monde du numérique et de la high-tech. Le Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas, 180.000 participants venus de plus de 155 pays et 4.500 exposants, reste le plus grand salon dédié aux technologies et a vu passer au fur et à mesure des années la HD, le CD, le DVD, la 4K et désormais les assistants intelligents.

Mais que faut-il en attendre cette année ? Alors que les constructeurs de téléviseurs ont d'ores et déjà commencé à se livrer la bataille de la 8K (nouvelle ultra-haute résolution d'écran) et que les assistants intelligents sont de plus en plus performants, les exposants peuvent-ils aller encore plus loin ? Europe 1 fait le point sur les annonces à surveiller.

Google - Amazon : bataille pour la maison connectée, acte 2

Déjà très présents l'an dernier, les assistants intelligents seront une nouvelle fois les stars du CES. Leur adoption par les utilisateurs et leur perfectionnement ont été d'une rapidité surprenante depuis un an. Aux États-Unis, un foyer sur quatre est maintenant équipé d'une enceinte intelligente.

En France, ce sont 1,7 million de Français qui ont installé une enceinte à commande vocale chez eux. Dans la majorité des pays, Amazon est leader, devant Google et Apple. Mais Google, qui avait clairement affiché sa puissance l'an dernier, n'a pas dit son dernier mot. Il a d'ailleurs lancé en fin d'année dans certaines villes, Duplex, une fonction qui permet à son assistant d'appeler un restaurant pour le réserver pour son utilisateur, comme un humain. Il devrait l'étendre en 2019.

Amazon micro ondes Alexa 1280

© DR

 

En plus de cela, Google annoncera logiquement de nouvelles intégrations de son assistant dans des objets de la maison. Après le micro-ondes et la pendule murale, connectés par Amazon, quel objet du quotidien suivra ? De nouvelles fonctions vocales pourraient être dévoilées. Enfin, de nouvelles enceintes équipées de Google Assistant et d'Amazon Alexa seront présentées sur le salon.

Préparer l'arrivée de la voiture autonome

Les premières voitures 100% autonomes sont désormais sur les routes. Alors que l'année 2018 aura été marquée par l'accident mortel causé par un véhicule d'essai du service de VTC Uber, Google a lancé en décembre son premier service de VTC à Phoenix et devrait l'étendre dans l'année. De leur côté, la plupart des constructeurs automobiles "historiques" prévoient de commercialiser les premiers modèles autonomes grands publics en 2021. Ils profiteront du CES pour donner de nouveaux détails sur leurs projets.

Les technologies indispensables au fonctionnement des voitures autonomes (5G, capteurs de détection, ordinateurs de bord...) seront également au cœur des annonces. Intel, qui a acquis la société israélienne MobilEye, pourrait donner de nouvelles informations sur le sujet. Les annonces de NVIDIA, qui fabrique également de nombreux systèmes de bord, seront aussi très suivies.

Une voiture autonome conçue par Waymo, une filiale de Google

© BILL PUGLIANO / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

En parallèle des technologies, tous les constructeurs réfléchissent aux occupations qu'auront les occupants de la voiture autonome quand ils seront tous devenus passagers et que le volant aura disparu. Mercedes, Ford ou encore Panasonic ont déjà commencé à ajouter de grands écrans ou des assistants intelligents dans leurs véhicules pour occuper les passagers.

De nouvelles démonstrations de véhicules équipés comme des salles de cinéma sont attendues cette année. Enfin, certains vont encore plus loin et imaginent des voitures autonomes "boutiques" dans lesquelles le passager pourrait se faire couper les cheveux ou commander un café qu'il boirait en arrivant à destination.

La 8K partout, mais pour quoi faire ?

Historiquement, le CES de Las Vegas a toujours été un salon très centré sur la télévision. Cette année, les choses sont un peu différentes. Samsung a annoncé et commercialisé ses premiers téléviseurs 8K (deux fois la résolution des écrans 4K Ultra-HD) à l'automne et ne devrait pas en présenter de nouveaux à Las Vegas.

LG et Sony pourraient en revanche officialiser leurs premiers modèles. Leur prix sera clé pour se démarquer de Samsung qui propose des écrans de ce type à partir de 6.000 euros. Reste un problème majeur : que regarder sur un écran 8K ? Tous les constructeurs promettent d'améliorer la qualité d'image de toutes les sources de contenus grâce à l'intelligence artificielle, mais aucun contenu 8K "natif" n'existe pour le moment.

samsung téléviseurs 8K 1280

© Grégoire Martinez / Europe 1

Pour passer au-dessus des problèmes de résolution, LG présentera un téléviseur enroulable dans le sens de la hauteur. Longtemps resté à l'état de prototype, il serait commercialisé cette année. Samsung pourrait aussi mettre à jour sa gamme de téléviseurs design camouflés dans des cadres, "The Frame".

Et du côté des Français ?

Les start-up françaises seront encore une fois nombreuses à Las Vegas cette année, et ce bien qu'aucun politique ne fasse le déplacement cette année. Du côté des historiques, les changements sont nombreux. Le spécialiste des objets connectés Netatmo présentera son premier produit depuis son rachat par l'électricien Legrand. Withings, rachetée par son fondateur historique à Nokia courant 2018, devrait elle faire son retour dans la santé connectée. Enfin, d'après la liste complète de start-up françaises présentent réalisée par La French Tech beaucoup d'innovations autour de l'intelligence artificielle et du bien-être devraient être au programme.