Roland-Garros : "Du côté des joueurs français, c’est le grand flou", estime Pioline

, modifié à
  • A
  • A
Gaël Monfils, le numéro 1 du tennis français. 1:18
Gaël Monfils, le numéro 1 du tennis français. © OSCAR DEL POZO / AFP
Partagez sur :
L'édition 2020 de Roland-Garros a débuté dimanche, reportée de plusieurs mois pour cause de coronavirus. Un tournoi inédit, que les joueurs français n'abordent pas au meilleur de leur forme. Pour Cédric Pioline, consultant tennis d'Europe 1, leurs performances au cours des deux prochaines semaines sont incertaines. 
INTERVIEW

Le coup d'envoie de Roland-Garros a été donné dimanche matin avec plusieurs mois de retard. Habituellement disputé en début d'été, le tournoi devra composer cette année avec le froid et la pluie. Pour ajouter à ces conditions de jeu inédites, les joueurs français n’arrivent pas sur les courts au meilleur de leur forme, entre manque de repères pour les uns et recherche de sensations pour les autres. "Du côté des Français, c’est un peu le grand flou. On a aucune base de repère par rapport aux résultats", explique Cédric Pioline, consultant tennis d'Europe 1.

"J'espère une belle surprise"

Le numéro 1 français, Gaël Monfils, n'a pas gagné un seul match depuis la reprise du circuit ATP. "Il a fait une sortie rapide à Rome. Mais j’espère que le format 5 sets (les matches remportés par le premier vainqueur de trois manches, ndlr) donnera la possibilité à certains joueurs français de se régler." Deux grands noms du tennis français, Jo-Wilfried Tsonga et Lucas Pouille, sont par ailleurs absents du tournoi. "Le nombre ne garantit absolument pas la présence d’un ou plusieurs Français en deuxième semaine", regrette Cédric Pioline, qui espère toutefois une "belle surprise". 

Europe 1
Par Laetitia Drevet