Pour lutter contre les abus sur mineur, la Fédération française de football va vérifier les casiers judiciaires de ses bénévoles

  • A
  • A
la FFF veut étendre le dispositif à toute la France
la FFF veut étendre le dispositif à toute la France © Philippe LOPEZ / AFP
Partagez sur :
Déjà lancé dans le Centre-Val de Loire, le dispositif devrait être généralisé dans toute la France.

Le football français veut agir pour mieux protéger les mineurs de potentiels prédateurs sexuels. Et pour cela, la Fédération Française de Football va désormais vérifier le casier judiciaire de ses bénévoles, a rapporté vendredi RTL

Ce dispositif sera mis en place en concertation avec le ministère des Sports et les ligues régionales. Objectif : vérifier si les bénévoles des clubs amateurs n'ont pas été condamnés pour des infractions, violentes ou sexuelles, par le passé. 

400.000 bénévoles seront concernés. Le dispositif a d'ores et déjà été lancé dans le Centre-Val-de-Loire, mais devrait bientôt être généralisé. 400.000 bénévoles seront concernés, selon la FFF.

 

Comme le précise LCI, les bénévoles doivent d'ores et déjà remplir une "attestation d’honorabilité" lorsqu'ils demandent leur licence. Dans ce document, est mentionné l'article L.212-9 du Code du Sport, qui stipule qu'il est interdit d'exercer ses fonctions auprès de mineurs en cas de condamnations pour certains crimes et délits.