Noël Le Graët l'assure : "Le football n’est pas raciste"

  • A
  • A
Noël Le Graët FFF Europe 1 0:24
Noël Le Graët est l'invité d'Europe 1 samedi soir. © Europe 1
Partagez sur :
Noël Le Graët a été vivement critiqué pour avoir affirmé la semaine dernière que "le racisme n’existe pas dans le foot". Le président de la Fédération française (FFF), invité samedi soir sur Europe 1, est revenu sur ses propos.
INTERVIEW

Noël Le Graët répond aux critiques. Le président de la FFF, invité samedi soir sur Europe 1, a tenu à clarifier ses propos sur le racisme, déclenchant un début de polémique. "Le phénomène raciste dans le sport et dans le foot en particulier n’existe pas, ou peu", avait déclaré Noël Le Graët dans une interview à BFM Business, deux jours après le match PSG-OM et l’incident entre Neymar et Alvaro Gonzalez.

Le patron de la FFF l’a réaffirmé dans l'émission Face aux auditeurs d'Europe 1 : "Le football n’est pas raciste". "Dans les vestiaires les joueurs s'entendent bien. Il peut y avoir des chamailleries mais entre les blancs et les noirs il n'y a pas de différence", a poursuivi Noël Le Graët. "On ne peut pas tout contrôler, notamment les spectateurs. Mais le football n'est pas raciste. Les joueurs sont fiers d'appartenir à un club et en général il n'y a aucun écart entre les joueurs", a-t-il jugé.

>> L'intégralité de l'interview de Noël Le Graët "Face aux auditeurs d'Europe 1" est à écouter samedi soir entre 20h et 21h

"La Fédération a en général la main un peu plus lourde" pour sanctionner les joueurs

Noël Le Graët est également revenu sur le très tendu PSG-OM du 13 septembre dernier, qui s’était conclu par cinq cartons rouge (trois pour le PSG, deux pour l’OM). Plusieurs joueurs ont été sanctionnés (Kurzawa, Di Maria...) mais la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) doit encore se pencher sur les accusations de racisme portées par Neymar contre Alvaro Gonzalez. Elle se prononcera le 30 septembre prochain sur ce dossier. 

"A la Fédération on a en général la main un peu plus lourde que la Ligue. On a un barème de sanctions qui est public et voté en assemblée. La Ligue en a un autre, légèrement plus léger, mais en général on se retrouve sur un terrain qui n'est pas très éloigné", a estimé le patron de la FFF. Noël Le Graët n’a cependant pas voulu "(s’)engager sur les sanctions" à venir, "qui ne sont pas décidées par la Fédération".

Neymar, "un joueur exceptionnel" qui a "des excès"

Noël Le Graët a aussi donné son avis sur Neymar, "un joueur exceptionnel" qui peut avoir "des excès". "C'est un joueur exceptionnel et fabuleux. Il a des excès comme l'autre jour (il a été expulsé lors de PSG-OM). Quand il n'est pas en grosse forme et qu'il ne réussit pas tout, il conteste peut-être un peu trop. Mais tout le monde doit quand même admettre que ce joueur apporte beaucoup au championnat."