Mort de George Floyd : de LeBron James à Kylian Mbappé, les sportifs se mobilisent

  • A
  • A
LeBron James a multiplié les prises de parole depuis la mort de George Floyd.
LeBron James a multiplié les prises de parole depuis la mort de George Floyd. © THEARON W. HENDERSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :
De nombreux sportifs ont pris position après la mort de George Floyd, cet Afro-Américain tué par la police de Minneapolis, aux Etats-Unis. Le basketteur LeBron James, très engagé, a bien évidemment partagé sa colère, tout comme Michael Jordan, pourtant habituellement très discret sur les questions sociétales.

La mort de George Floyd a provoqué une vague d’émotion internationale, y compris dans le monde du sport. De nombreuses stars se sont insurgées ces derniers jours, en réaction au décès de cet Afro-Américain, tué par la police à Minneapolis, aux États-Unis. La vedette de la NBA LeBron James, très engagée politiquement, a bien évidemment partagé sa colère. Mais d’autres sportifs, habituellement très discrets sur les questions de société, comme Michael Jordan, ont eux aussi pris position.

LeBron James, la star (toujours) engagée

Les stars américaines, dont un grand nombre d’origine afro-américaine, se sont mobilisées très tôt après la mort de George Floyd. LeBron James, très engagé politiquement depuis des années, avait réagi dès mercredi dernier. La star des Los Angeles Lakers avait publié sur Instagram un montage le montrant avec un t-shirt noir, avec l’inscription "I can't breathe" ("je ne peux pas respirer"), la phrase prononcée par George Floyd juste avant sa mort, avec en légende le mot ‘Still’ (encore). LeBron James multiplie depuis les posts sur ses réseaux sociaux, notamment sur Twitter.

Voir cette publication sur Instagram

STILL!!!!

Une publication partagée par LeBron James (@kingjames) le

De nombreux basketteurs et footballeurs américains ont eux aussi crié leur colère. Le joueur des Boston Celtics, Jaylen Brown, a par exemple conduit quinze heures pour participer à une manifestation pacifique à Atlanta. L’icône Serena Williams a, elle, posté sur Instagram une vidéo d'une jeune fille submergée par l'émotion s'adressant à une réunion publique : "Nous sommes des Noirs et nous ne devrions pas avoir à nous sentir comme ça."

Michael Jordan a réagi, le spot bouleversant de Nike

Plus surprenant, Michael Jordan est sorti de son habituelle réserve, lui qui refusait de prendre position sur des questions sociales et politiques pendant sa carrière de joueur. La légende des Chicago Bulls a dénoncé dans un communiqué le "racisme enraciné" aux Etats-Unis, se disant "profondément attristé, véritablement en souffrance et totalement en colère".

"Nous en avons assez", a poursuivi Michael Jordan, se disant "aux côtés de ceux qui dénoncent le racisme enraciné et la violence envers les personnes de couleur dans notre pays (…). Nous devons poursuivre les expressions pacifiques contre l'injustice et demander la reconnaissance des responsabilités", a-t-il affirmé.

Son sponsor historique, Nike, a une nouvelle fois frappé fort avec une vidéo publiée sur les réseaux sociaux. L’équipementier, qui s’engage politiquement depuis plusieurs années, a ainsi détourné son slogan "Just Do It". "Pour une fois, ‘Don't Do It’... Ne prétendez pas qu'il n'y a pas un problème en Amérique", a tweeté Nike vendredi soir. Fait exceptionnel, son concurrent Adidas a retweeté le message, avec ces mots : "Ensemble nous allons de l'avant. Ensemble nous changeons des choses."

Lewis Hamilton dénonce le silence de la Formule 1, "dominée par les blancs"

La mobilisation des sportifs a largement dépassé les frontières américaines. Le sextuple champion du monde de Formule 1, Lewis Hamilton a dénoncé le silence des "plus grandes stars" de la discipline "dominée par les blancs". "Certains d'entre vous figurent parmi les plus grandes stars et pourtant vous restez silencieux face à l'injustice", a écrit le pilote Mercedes sur Instagram, dans la nuit de dimanche à lundi

"Personne ne bouge le petit doigt dans mon industrie qui est bien sûr un sport dominé par les blancs. J'y suis l'une des seules personnes de couleur, je reste encore seul", ajoute le Britannique de 35 ans. "J'aurais cru que vous verriez maintenant pourquoi cela arrive et réagiriez mais vous ne pouvez pas vous dresser à nos côtés. Sachez juste que je sais qui vous êtes et que je vous vois", écrit encore Hamilton.

Le geste fort de Marcus Thuram, Kylian Mbappé se joint à la mobilisation

En France aussi, les sportifs ont pris la parole. Kylian Mbappé s’est fendu d’un tweet avec un émoji d’un poing levé, avec le hashtag #JusticeForGeorge (justice pour George) :

Le geste le plus fort du week-end est à mettre au crédit de Marcus Thuram. L’attaquant français, fils de Lilian Thuram, a mis un genou à terre après son but avec son club de Mönchengladbach, dimanche lors de la victoire 4-1 de son équipe contre l'Union Berlin en championnat d'Allemagne.

Un geste qui avait été effectué voici quelques années par le footballeur américain Colin Kaepernick pour dénoncer, déjà à l’époque, les violences policières. Le jeune Afro-Américain, devenu l’une des égéries de Nike, a été banni de la NFL, le puissant championnat de football américain, et n’a plus jamais rejoué pour une franchise depuis ses prises de position. Signe que, dans le sport aussi, il reste beaucoup, beaucoup de travail.