Le footgolf, nouveau sport hybride compatible avec les règles de distanciation sociale

  • A
  • A
Les parcours de footgolf ont aussi 18 trous. 3:00
Les parcours de footgolf ont aussi 18 trous. © EITAN ABRAMOVICH / AFP
Partagez sur :
Directeur associé du Footgolf Parc en Champagne, un parcours exclusif de footgolf situé près d'Épernay, Ludovic Gaudet a présenté cette discipline jeudi sur Europe 1. Celle-ci s'appuie sur "les mêmes règles que le golf, sauf que tout se joue au pied avec un ballon de foot", a-t-il expliqué. Et comme au golf, attention au code vestimentaire !

Les mesures de distanciation physique vont-elles propulser le footgolf sur le devant de la scène ? Dans cette discipline en tout cas, pas de tacles, ni de coups d'épaule. Le footgolf respecte "les mêmes règles que le golf, sauf que tout se joue au pied avec un ballon de foot", explique jeudi sur Europe 1 Ludovic Gaudet, directeur associé du Footgolf Parc en Champagne, un parcours exclusif de footgolf situé à Romery près d'Épernay.

"Une cinquantaine de parcours" en France

"L'objectif, c'est de faire rentrer le ballon en un minimum de coups, comme au golf. Les trous sont plus gros, ils font 55 centimètres de diamètre et 30 centimètres de profondeur", poursuit Ludovic Gaudet.

Originaire des Pays-Bas, le footgolf est un sport récent. Il y a démarré en 2009, avant d'arriver en France vers 2013. Dans l'Hexagone, "une cinquantaine de parcours" a été dénombrée selon Ludovic Gaudet, souvent sur des golfs déjà existants. "On n'a vraiment rien inventé. On parle de 'birdie', de 'sortie de bunker'... On doit passer au-dessus de l'eau, on a des points de pénalité. Si vous connaissez l'environnement du golf, le footgolf c'est exactement la même chose, sauf qu'on joue au pied et avec un ballon."

"Très important" de "respecter le dress code"

Ces similitudes avec le golf concernent même la tenue des "footgolfeurs" à en croire Ludovic Gaudet. "On respecte vraiment le dress code, pour nous c'est très important. Pour jouer au footgolf, on ne vient pas en survêtement et en maillot de foot. On vient en polo, en bermuda, avec des chaussettes, une casquette ou un béret", assure-t-il. Pas question non plus de porter des chaussures à crampons pour ces sportifs. Le parcours ne doit pas être abîmé. Des baskets ou des chaussures adaptées suffisent.

"On croise des golfeurs surpris ou vraiment en colère"

Restent tout de même quelques particularités par rapport au golf. "Le golf, c'est l'école de l'humilité, parce que c'est un sport très difficile. Le footgolf est beaucoup plus accessible. On peut commencer à y jouer à partir de 6 ans", indique Ludovic Gaudet.

Conséquence : la cohabitation peut parfois être encore un peu difficile entre footgolfeurs et golfeurs. "On croise des golfeurs qui sont surpris ou vraiment en colère", raconte le directeur. Mais pour Ludovic Gaudet, ce discrédit n'a pas lieu d'être : "On abîme beaucoup moins les parcours que les golfeurs. Il faut vraiment être vraiment très, très maladroit pour faire une 'escalope' [lorsqu'on arrache un morceau de gazon] quand on frappe dans un ballon."

Europe 1
Par Jonathan Grelier