ballon d'or 1:19
  • Copié
Cedric Chasseur, édité par Clément Perruche
Le Ballon d'Or va être décerné lundi soir à Paris. Parmi les favoris : l'attaquant argentin Lionel Messi, bien sûr, lauréat de la récompense en 2019, mais également Cristiano Ronaldo. Le Polonais Robert Lewandowski, l'Italien Jorginho et bien évidemment le Français Karim Benzema pourraient aussi créer la surprise.
ANALYSE

Qui est le meilleur joueur du monde cette année ? La réponse sera donnée ce lundi soir avec la remise du Ballon d’Or France Football. En 2020, le trophée n’a pas été remis à cause de l’épidémie de Covid-19. Mais cette année, les prétendants se bousculent au portillon. A commencer par les grands habitués. Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, qui se partagent, à une exception près, tous les Ballons d'Or depuis 2008.

Messi favori, Lewandowski outsider, Benzema remarqué

Le Portugais de Manchester United semble un peu en retrait cette année, contrairement à l'Argentin du PSG, dont les rumeurs prédisent déjà un septième Ballon d'Or. Lionel Messi, 34 ans, outre la classe dont il fait preuve sur le terrain, a remporté cette année la Copa America, son premier titre avec l'Argentine.

Mis à part les deux plus grands joueurs de l'histoire, le plus sérieux outsider se nomme Robert Lewandowski. L'attaquant polonais, champion d’Allemagne avec le Bayern Munich, a battu un record vieux de 49 ans en inscrivant 41 buts sur une saison en Bundesliga, le championnat allemand, soit un de plus que l’éternel Gerd Muller. Personne n’a fait mieux sur le Vieux continent. Attention aussi à l'Italien Jorginho. Le milieu défensif d’origine brésilienne a tout gagné ou presque : la Ligue des Champions avec Chelsea, l’Euro avec l’Italie et il a été sacré joueur de l’année de l’UEFA. 

Enfin, côté français, comment ne pas citer Karim Benzema, auteur d’un retour remarqué en Bleu. Il est l’un des grands artisans de la victoire française en Ligue des Nations. L’attaquant de 33 ans du Real Madrid, qui a fait appel de sa condamnation à un an de prison avec sursis dans l’affaire de la "sextape", pourrait devenir le premier Français à soulever le Ballon d’Or depuis Zinedine Zidane en 1998.