OM : un projet de rachat à 700 millions d'euros mené par Mourad Boudjellal

, modifié à
  • A
  • A
Marseille Football 2:34
L'Olympique de Marseille est actuellement la propriété de l'Américain Franck McCourt. © Boris HORVAT / AFP
Partagez sur :
L'ancien président du Rugby Club Toulonnais, Mourad Boudjellal, a confirmé vendredi qu'une offre de rachat de l'Olympique de Marseille allait être soumise la semaine prochaine au propriétaire actuel, Franck McCourt. Si les chiffres évoqués par plusieurs sources se confirmaient, le club disposerait d'une enveloppe de 200 millions d'euros pour le mercato estival.

L'Olympique de Marseille va-t-il changer de dimension dans quelques semaines en étant racheté par des investisseurs aux capacités financières XXL ? C'est la rumeur qui bruisse sur la Canebière, vendredi, alors que l'ancien président du Rugby Club Toulonnais, Mourad Boudjellal, a confirmé incarner ce projet extrêmement ambitieux pour le club méditerranéen, avec une offre de rachat déposée dans les prochains jours.

Des investisseurs d'Arabie Saoudite autour d'un homme d'affaires franco-tunisien

Les sommes évoquées donnent le tournis à la quasi-totalité du football français, Paris Saint-Germain excepté. On parle même d'un chèque total de 700 millions d'euros pour s'offrir le bouillant club phocéen. Il se décomposerait en plusieurs parties, dont 300 millions d'euros pour le rachat au propriétaire américain Frank McCourt, qui avait déboursé environ 50 millions d'euros à l'automne 2016.

Pas moins de 200 millions d'euros seraient versés pour éponger les dettes, qui sont en réalité moins importantes, et 200 millions pour le mercato et les futurs transferts, ce qui est énorme en ces temps de crise post-coronavirus.

Les investisseurs viendraient majoritairement d'Arabie Saoudite autour d'un influent homme d'affaires franco-tunisien. Il serait installé sur place depuis des décennies et ses réseaux s'étendraient jusqu'à la classe politique française.

" On est conscients des moyens qu'il faut pour être à la hauteur du monument "

Et c'est un Provençal, Mourad Boudjellal, qui incarnerait ce projet vertigineux. Joint cet après-midi par Europe 1, après de longues heures de discussion dans un palace parisien avec les principaux protagonistes, jeudi soir, l'ancien président du Rugby Club Toulonnais confirme la réalité et l'ambition de cette offre de rachat de l'OM : "Il y a des fonds privés, il y a des fonds étatiques. On est conscients du monument et des moyens qu'il faut pour être à la hauteur du monument", mesure le dirigeant.

"Ce projet a une connotation très forte méditerranéenne : c'est la volonté de faire de Marseille la capitale française de la Méditerranée, un bassin de population de plus de 500 millions de personnes", poursuit Mourad Boudjellal. "Je pense que je peux porter ce projet. C'est excitant et ça fait peur mais pour l'étape une, c'est Frank McCourt qui a la réponse."

Silence radio du côté de l'OM

Du côté de l'OM, pour l'instant, c'est silence radio, personne ne souhaite réagir. Pendant ce temps, les banquiers d'affaires et les avocats peaufinent cette offre de rachat, présentée en début de semaine prochaine à Frank McCourt.

Rien n'oblige en réalité l'Américain à vendre l'OM. Mais si les sommes évoquées sont les bonnes, il aura bien du mal à refuser cette offre. Il a engagé le club sur le chemin de l'austérité et des économies, pas vraiment ce que veulent entendre les supporters à quelques semaines du grand retour de l'Olympique de Marseille en Ligue des champions.